Chäteauroux - Lens
Touzghar dans la défense de la Berrichonne | MAXPPP - PQR - LA NOUVELLE REPUBLIQUE - SERGE VIALLE

Lens concède le nul à Châteauroux

Publié le , modifié le

Le dernier match comptant pour la 33e journée de Ligue 2 n'a pas permis à Lens de prendre beaucoup d'avance sur Caen et Nancy. malgré l'ouverture du score heureuse de Touzghar (12e), les Lensois ont été repris en fin de match sur un but de Bourgeois. Les Nordistes conservent leur 2e place, avec quatre longueurs d'avance sur les Normands et les Lorrains, et à huit points du leader messin.

Le Lensois n'ont pris que six points lors de leurs cinq derniers matches. Un rythme qui laisse les hommes d'Antoine Kombouaré sous la pression des poursuivants. Avec ce point du match nul, Châteauroux grimpe d'une place pour passer devant Laval et désormais occuper le 15e rang de la L2, avec trois points d'avance sur le premier relégable.

Les Sang et Or ont pourtant parfaitement entamé la rencontre et n'ont pas  tardé à concrétiser leur domination. Après une première alerte de Chavarria, le  meilleur buteur du club, Touzghar, signait sa 12e réalisation de la saison en  contrant un ballon mal renvoyé par la défense sur corner (0-1, 12). Gardant alors la maîtrise du ballon, les Artésiens ne parvenaient plus à  inquiéter le gardien berrichon, Bonnefoi.     De leur côté, les Castelroussins entraient progressivement dans le match et  se montraient plus tranchant à l'approche de la mi-temps, sans parvenir à  trouver l'ouverture. C'est au retour des vestiaires que les hommes de Jean-Louis Garcia  passaient la vitesse supérieur, se créant une multitude d'occasions et  sollicitant à plusieurs reprises le gardien lensois Alphonse Aréola.     Les coéquipiers de ce dernier avaient alors l'occasion de faire le break  par Nomenjanahary, qui butait à deux reprises sur Bonnefoi, puis El Jadeyaoui,  qui manquait le cadre à bout portant. Deux minutes plus tard, c'est Châteauroux qui trouvait le chemin du but sur  un énième déboulé de Kinkela côté droit. Le Congolais centrait au deuxième  poteau, pour une reprise de volée de Bourgeois qui portait la marque à 1-1.