La joie des joueurs du Red Star
La joie des joueurs du Red Star | Maxppp - Jean-Michel Jouarn

Le Red Star bat Nîmes et s'accroche au podium

Publié le , modifié le

Le Red Star a conforté sa 3e place de Ligue 2 en s'imposant face à Nîmes (1-0) samedi pour le compte de la 28e journée. Face à une équipe nîmoise dans une spirale positive, qui n'avait perdu qu'un seul de ses huit derniers matches, les Audoniens se sont montrés solides et décisifs quand il le fallait pour signer de leur côté leur 7e match consécutif sans défaite. Le Red Star s'accroche donc à sa 3e place à seulement trois points désormais du deuxième Nancy, mais a surtout pris un peu de marge sur ses poursuivants Le Havre, Metz et Clermont.

Le Red Star a inscrit le seul but de la rencontre en début de seconde période par son meilleur buteur, Ngamukol, qui effaçait (50e) d'un dribble un défenseur nîmois et trompait le gardien Michel d'un tir à ras de terre dans un angle très fermé. Malgré le vent largement favorable en deuxième période, les Nîmois n'ont pas pu recoller. Même si, alors que le Red Star s'acheminait vers une victoire tranquille, face à une équipe réduite à dix depuis la 55e minute après l'exclusion de Marin pour un 2e jaune, Michel a bien failli gâcher la fête: monté sur un corner, sa reprise de volée, un peu molle, était détournée in extremis par son vis-à-vis Balijon.

Vendredi soir, Dijon, large vainqueur en Bourgogne de Tours (3-0), avait profité du faux pas de ses principaux concurrents pour creuser l'écart en tête, où il compte désormais quatre points d'avance sur Nancy, victime d'Ajaccio (2-1) en Corse. Ce trio de tête a creusé l'écart: Le Havre, qui n'a pu faire mieux que match nul à Niort (0-0), est toujours 4e, mais à cinq longueurs du Red Star. Metz, également tenu en échec, en Lorraine, par Brest (2-2), et Clermont, vainqueur à Bourg-en-Bresse (2-1), suivent à un point de l'équipe normande.
En clôture de cette journée lundi, Lens doit absolument l'emporter au stade Bollaert contre Evian TG, s'il veut rester dans le même wagon que Le Havre, Metz et Clermont.

Christian Grégoire