Monaco Ferreira Carrasco Toure
Monaco Ferreira Carrasco Toure | AFP-VALERY HACHE

Le patron, c'est Monaco !

Publié le , modifié le

Au terme d'un match marqué par une expulsion de chaque côté, Monaco est allé s'imposer 2-1 sur le terrain d'Angers, lors de la 11e journée de Ligue 2. Un succès qui permet à l'ASM de prendre seule la tête du championnat avec trois longueurs d'avance sur son rival du jour. Battu à Clermont (1-2), Istres reste 3e, mais perd du terrain sur le leader. Deuxième victoire de la saison pour la lanterne rouge Sedan qui a étrillé Arles-Avignon 4-2.

La Ligue 2 n'a désormais plus qu'un seul leader. Le choc au sommet de la 11e journée entre les deux anciennes équipes de tête a tourné à l'avantage de Monaco, victorieux 2-1 sur la pelouse d'Angers. Pourtant, les hommes de Claudio Ranieri ont dû évoluer à 10 contre 11 un long moment après l'expulsion d'Adriano à la 41e minute. Mais pas de quoi freiner les ardeurs monégasques. Carrasco se chargeait de donner le ton en ouvrant la marque juste avant la pause (0-1, 45e). Même en infériorité numérique, les joueurs de la Principauté ne se contentaient pas de ce maigre avantage au tableau d'affichage. Dès le retour des vestiaires, Ibrahima Touré, meilleur buteur du championnat (10 buts), doublait le score (0-2, 49e).

 Après cinq matches sans défaite, le SCO n'entendait pas abdiquer sans lutter. Cependant, la vie à domicile n'est pas aussi sereine que les déplacements pour les Angevins déjà battus deux fois sur leurs terres cette saison. A peine entrée, Diers redonnait espoir aux siens (1-2, 81e). Mais son but était éclipsée par le carton rouge reçu par Boyer peu après. A 10 contre 10, l'ASM n'avait alors plus qu'à gérer, malgré quelques tentatives en fin de match de son hôte pénalisé par un manque cruel d'efficacité. "Il nous  a manqué le réalisme offensif et le premier but juste avant la pause nous avait  fait très mal. Ensuite, il ne nous a pas manqué grand-chose pour égaliser", explique Olivier Oriac.

Au classement, Monaco compte désormais trois points d'avance sur Angers et quatre sur Istres battu à Clermont (1-2). Au pied du podium, Caen, défait à domicile par Guingamp (1-2), perd également du terrain et pourrait se faire doubler par Dijon, en cas de victoire lundi à Nantes. Dans le bas du tableau, Sedan retrouve le sourire. Les Sangliers ont signé leur second succès de la saison en étrillant Arles-Avignon (4-2). Mais cela reste insuffisant pour décoller de la dernière place. En revanche, Nîmes qui a disposé du Mans (2-1) sort de la zone rouge. Auteur d'un triplé, Beauvue permet à Châteauroux de dominer Ajaccio (3-1) et de remonter à la 7e place.

Samedi, Auxerre reçoit Lens avant le match Nantes-Dijon lundi.