Le Mans Yohan Hautcoeur maillot rouge
Yohan Hautcoeur | AFP - Jean-Christophe Verhaegen

Le Mans trébuche à Dijon

Publié le , modifié le

Alors qu'Ajaccio était revenu à leur hauteur vendredi à la faveur d'un nul face à Laval (1-1), les Manceaux ont raté l'occasion, samedi, de confirmer leur statut de leader. En chutant à Dijon (3-2), ils ne conservent la première place qu'en raison d'un goal average favorable. Dans le même temps, Angers et Le Havre se sont neutralisés (0-0). Lundi, Evian (3e) se déplace à Boulogne (5e).

Vendredi : Ajaccio a eu chaud, Tours confirme

Ajaccio, tenu en échec sur sa pelouse par Laval 1-1, a raté l'occasion de prendre provisoirement seul la tête de la Ligue 2. Revenus à un point des Sarthois le week-end dernier, les Corses comptaient sur la réception des Mayennais, seule équipe de L2 à n'avoir jamais gagné àl'extérieur cette saison, pour monter sur le trône. Occasion manquée et  tout compte fait, on peut même affirmer que les Ajacciens ont eu très chaud, car ils auraient bien pu s'incliner chez eux. Car Ajaccio, qui a eu plusieurs opportunités pour ouvrir le score, s'est fait surprendre par un but de Genest (53e), avant d'arracher le nul grâce à un penalty de l'inévitable Socrier (69e), auteur des trois derniers buts inscrits par l'ACA en championnat.

Ce résultat permet tout de même aux Corses de revenir à hauteur du Mans (42 points) mais avec une différence de buts défavorable (+3 contre +6) et, surtout, un match en plus. Laval est 14e. Tours et Sedan se situent, pour leur part, en embuscade après leurs victoires respectives contre Vannes (2-0) et Nîmes (1-0), désormais relégable (18e avec 27 points). Les Tourangeaux sont provisoirement 3e à deux points du leader, tandis que les Sangliers remontent au 4e rang, à trois longueurs.

Dans le bas du tableau, la lanterne rouge Grenoble, avec un doublé de Tinhan, a entretenu l'espoir d'un maintien en Ligue 2 en dominant Nantes (2-0), qui n'arrive plus à s'imposer et voit la zone de relégation se rapprocher (15e, 32 points).  Reims, qui restait sur une prolongation contre Nice mardi en quart de finale de Coupe de France, a mené deux fois contre Metz mais a accusé le coup physiquement et s'est fait reprendre (2-2). Les Champenois sont 16e et les Messins 17e. Dans les autres rencontres, Clermont (8e) a battu 2-0 Istres (11e), tandis que Châteauroux (13e) a dominé Troyes (9e) 1 à 0.