Le Mans, Boulgroune
Le milieu de terrain du Mans Rédouan Boulgroune | JEAN-CHRISTOPHE MAGNENET / AFP

Le Mans et Laval luttent pour leur survie en L2

Publié le , modifié le

Le titre attribué (Monaco), les montées entérinées (Nantes, Guingamp) et deux relégations sur trois (Sedan, Ajaccio) actées, seule la 18e place cherche encore preneur en Ligue 2. A l’occasion de la 38e et dernière journée ce vendredi, Le Mans et Laval vont mener une lutte à distance pour échapper à ce strapontin synonyme de descente en National.

Empêtré dans des problèmes financiers et menacé de liquidation judiciaire, Le Mans est également dans une situation sportive compliquée. Dix-huitième avec 37 points, les Sarthois pointent à deux unités du premier non relégable Laval, alors que se joue la dernière journée de Ligue 2. Seizième au soir de la 35e journée et d’une victoire sur la pelouse du Gazélec Ajaccio, le MUC 72 a craqué.

Le Mans a craqué

Deux défaites à la MMArena face au Havre (0-4) puis à Monaco (2-1) l’ont replongé dans la zone rouge. Hôtes de Lens, les Manceaux n’ont plus le choix s’ils veulent garder leur place dans l’antichambre de l’élite. "Même si l'on n'a que 1% de chances de se maintenir, il faut jouer le coup  à fond pour ne surtout rien avoir à regretter", lance Frédéric Thomas, le  capitaine. Il faudra vaincre une équipe de Lens incapable de s’imposer depuis 8 rencontres. Et prier fort pour que Laval ne les imitent pas.

Au-delà de leurs deux points de retard, les hommes de Régis Beunardeau accusent un large déficit à la différence de buts (-24 contre -8 à Laval). Dix-septième, le Stade Lavallois n’a donc besoin que d’un nul pour sauver sa peau. "Je ne vais pas dire que tous les voyants sont au vert mais après notre  victoire au Havre (2-1 le 17 mai), on a désormais les cartes en main, se  félicite l’entraîneur des Tango Philippe Hinschberger. Obligatoirement on aura une oreille au Mans, mais aujourd'hui on ne veut pas  s'en préoccuper parce que, encore une fois, on est maître de notre destin".

Laval a son destin en mains

En s’imposant en Normandie, les Mayennais ont brisé une série de 6 matches sans succès qui les avait poussé jusqu’à la 18e place. La réception de Châteauroux, 13e, devrait leur permettre de valider définitivement leur ticket pour une nouvelle saison de Ligue 2 la saison prochaine.

Le classement de Ligue 2 :   
1. Monaco 73 points
2. Nantes 68
3. Guingamp 67

17. Laval 39
18. Le Mans 37
19. Sedan 30
20. Gazélec Ajaccio 25

Jerome Carrere