L'entrée du tunnel menant aux vestiaires (MMArena, Le Mans)
. | Xavier Richard

Le Mans écarte une offre de reprise de Michel Moulin

Publié le , modifié le

Endetté à hauteur de 7 millions d'euros, Le Mans ne sera pas repris par Michel Moulin. Le conseil d'administration du MUC a écarté une offre de l'homme d'affaires français mais a analysé d'autres offres de reprise et de recapitalisation pour le club de Ligue 2.

Michel Moulin ne deviendra pas propriétaire du Mans. Le fondateur du journal d'annonces Paru-Vendu et du journal sportif  Le 10 Sport a vu son offre de reprise repoussée par le CA du club sarthois, 15e de Ligue 2 après 24 journées jouées. Manager sportif du club en 2009-2010, avant d'être  consultant pour le président Henri Legarda en 2011, après la descente en  L2 de la formation mancelle, Moulin ne fera pas son retour aux commandes du MUC 72. Lundi matin, la ville du Mans avait annoncé son intention de racheter les  biens immobiliers du club à La Pincenardière, comprenant notamment le siège et  le centre de formation, pour un montant de deux millions d'euros. 

La ville deviendrait ainsi propriétaire du site construit par le club en  2008 sur des terrains municipaux et dont Le Mans FC restera locataire en  échange d'un loyer de 180.000 euros annuels. M. Legarda, qui a lancé le 2 février un appel à l'aide aux collectivités  locales en expliquant ne pas arriver à combler le déficit du club qui s'élève à  sept millions d'euros, a déclaré samedi sur le site du Mans FC que la pérennité  du club "est aujourd'hui le seul et unique objectif des actionnaires du club".

Jerome Carrere