Evian TG 102010
Evian Thonon Gaillard | ETGFC.com - Serge Deville

Le Mans boit la tasse

Publié le , modifié le

L'euphorie mancelle a duré 13 minutes. Le temps d'ouvrir le score (Helstad 1e) et de recevoir un carton rouge (Bouhours 13e). Evian-Thonon en a profité pour s'imposer 3-1 à Bollée et monter provisoirement sur le podium avant le dernier match de la 15e journée de L2, Sedan - Ajaccio. Le Mans FC à l'arrêt, le leader Tours s'est lui contenté d'un nul 2-2 à Grenoble. Ça revient fort derrière avec les succès de Châteauroux à Clermont (0-1) et du Havre sur Laval (1-0).

La Ligue 2 n'a pas encore de patron. Entre Tours, le Mans et Sedan, la solidité n'est pas encore au rendez-vous des cadors du moment. En déplacement chez le dernier Grenoble, Tours a dû s'employer pour arracher le nul 2-2. Les Tourangeaux conservent malgré la main puisque les Manceaux se sont pris les doigts dans la porte contre Evian. Le but précoce de Helstad alors qu'un Savoyard était blessé s'est retourné contre les Sarthois. Près de dix plus tard, Bouhours déséquilibrait un Savoyard dans la surface. Rouge et penalty, la partie venait de changer de camp en faveur d'Evian qui prenait l'ascendant 3-1. Soirée complètement manquée pour Le Mans qui ratait un penalty par Cissé (78e) et perdait à nouveau de précieux points sur sa pelouse.

Une semaine après leur nul 1-1 contre Evian, les Normands ont eux retrouvé le sourire et la voie du succès grâce à Jovial (20e). Ils sont, avec Châteauroux (victoire 1-0 à Clermont), sur une pente ascendante. Vers le sommet ? L'avenir le dira. En revanche, pas de vainqueur dans le derby Angers - Nantes mais deux buts (1-1). L'ancien nantais Keserü s'est rappelé au souvenir de son ancienne équipe (21e) mais Lee a mis tout le monde d'accord en égalisant pour les Canaris (76e). Ce nul n'arrange pas les affaires de Nantes qui rate l'occasion de revenir à son tour au contact des leaders.

Troyes n'en finit plus de descendre après son intérim en haut du classement. L'Estac s'est incliné 1-0 chez un mal classé Nîmes et rentre dans le rang. Ce succès des Crocodiles associé au réveil d'Istres renvoient Reims, battu 3-2 à Dijon, dans la zone rouge. La 3e victoire de la saison des Istréens ne doit rien au hasard. Vannes en a fait les frais et repart en Bretagne avec trois buts dans la musette. A noter que la rencontre en Boulogne et Metz a été reportée en raison du terrain gorgé d'eau.