Le Havre face à Bourg
Le Havrais Cédric Cambon -ciic face à Dembelé- a marqué le premier but de la partie | Maxppp - Emmanuel Lelaidier

Le Havre premier leader de Ligue 2

Publié le , modifié le

Le Havre s'est installé comme premier leader de Ligue 2 après sa victoire (3-1) face au promu Bourg-en-Bresse, vendredi à Gueugnon lors d'une première journée pauvre en buts (8 en huit matches). Créteil a gagné à Beauvais contre un autre promu, le Red Star (1-0) et Valenciennes s'est imposé à Niort (1-0). Pour le reste, ce fut une série de résultats nuls lors de rencontres plutôt poussives.

Les Normands, premiers leaders grâce à ces deux buts d'écart, ont ouvert le score par Cédric Cambon (17e), mais le promu a égalisé dans le temps additionnel de la première période par Pape Sané (45e+1). Le club doyen a repris l'avantage après la pause par Joseph Mendes (59e) et a conclu par Lys Mousset (87e) malgré l'exclusion de Jérôme Mombris (71e). Entre-temps, le Bressan Jason Berthomier avait trouvé la barre sur pénalty (77e).

Le Red Star, brillant champion de National, a perdu face à Créteil un derby d'Île-de-France joué en... Picardie, à Beauvais, son stade Bauer n'étant pas homologué. Le club du Val-de-Marne s'est imposé 1-0 sur un but de son attaquant malgache Faneva Ima Andriatsima (68e). Pour son retour en deuxième division après 32 ans d'absence, le Paris FC a dû se contenter d'un match nul face à Laval (1-1). Le deuxième club parisien avait pourtant ouvert le score par Mehdi Jean (50e), mais César Zeoula a égalisé pour les Mayennais à un quart d'heure de la fin.

Fulgini premier buteur de la saison 

Des trois vainqueurs de la soirée, tous à l'extérieur, Valenciennes a eu le mérite d'inscrire le tout premier but de la saison. C'est sa pépite Angelo Fulgini, 18 ans seulement et courtisé par de grands clubs européens, qui a trompé Paul Delecroix, le gardien niortais, dès la 4e minute. VA, qui l'a fait débuter la saison passée en L2 (16 rencontres, dont 14 comme titulaire), a eu la bonne idée de faire signer mercredi son premier contrat professionnel (jusqu'en 2018) au latéral droit de l'équipe de France des moins de 19 ans.

Les quatre autres rencontres de la soirée (Auxerre-Brest, AC Ajaccio-Dijon, Nîmes-Evian TG, Clermont-Sochaux) ont été vierges de but. Sochaux a tenu à dix pendant plus d'une demi-heure après l'exclusion de Matheus Vivian. Nîmes, qui a démarré la saison avec huit points de pénalité pour son  implication dans l'affaire des matches truqués, entame donc son "opération remontée" avec encore sept points de retard à combler.

Christian Grégoire