Maillol Louvel
Jean-Pierre Louvel, le président du HAC (au centre), a enfin trouvé un repreneur pour son club. | MAXPPP - EMMANUEL LELAIDIER

Le Havre met fin au projet de rachat de Christophe Maillol

Publié le , modifié le

Jean-Pierre Louvel, le président du Havre, a annoncé officiellement ce samedi lors d'une conférence de presse que le projet de rachat mené par l'homme d'affaires français Christophe Maillol était abandonné. Ce projet était dans les tuyaux depuis quelques mois maintenant mais il n'avait jamais pu se concrétiser en raison du manque de fonds de l'investisseur. Ce dernier avait déclaré vendredi attendre 20 millions d'euros début février. Le président havrais n'a plus eu la patience d'attendre.

Fin du feuilleton pour Christophe Maillol! Jean-Pierre Louvel, le président du HAC, a mis fin à son projet de reprise du club entamé le 18 août dernier. De longs mois où les effets d'annonce (l'arrivée d'Adriano) et les reports se seront succédé. Jean-Pierre Louvel a décidé de mettre un terme à tout ce flou qui entourait ce projet. Le HAC n'a jamais vu les 8 millions nécessaires à la reprise et n'a décidé de ne pas attendre le mois de février, date annoncée par l'homme d'affaires qui assurerait vendredi qu'il disposerait de 20 millions d'euros pour racheter le club puis le développer. "Si j'avais montré la moindre faille, le projet était mort. Et derrière, j'ai 234 actionnaires" a expliqué le président qui a décidé de mettre un terme définitif au projet Maillol.

Il a assuré que le club se mettait donc à la recherche de nouveaux investisseurs. "Dès demain matin (...) nous allons continuer à travailler sur des  recherches potentielles de nouveaux investisseurs qui achètent (le club) ou qui  rentrent dans l'actionnariat", a-t-il dit. Cependant, Maillol n'a peut-être pas perdu tout espoir puisque ce dernier pourra retenter sa chance. "Il est maintenant devant la même problématique que tout le monde. Le processus avec lui est terminé, ça veut dire qu'il a l'obligation de repasser par le nouveau processus", a toutefois prévenu le président Louvel.

Le tweet du HAC

Benoit Jourdain @BenJourd1