Le Havre déloge Guingamp du podium

Le Havre déloge Guingamp du podium

Publié le , modifié le

Derrière Clermont et Reims qui s'affronteront lundi, Le Havre a fait la bonne affaire de la 15e journée de ligue 2 en se hissant sur la 3e marche du podium après sa victoire sur Troyes (3-0), délogeant Guingamp qui a été tenu en échec sur sa pelouse par Bastia (1-1). Rien ne va plus pour Monaco, toujours lanterne rouge, battu à Nantes (3-0). Enfin, Lens se relance après sa victoire, samedi, 1-0 au Mans.

Guingamp rate l'occasion

Le choc de cette journée aura donc lieu lundi, puisque Clermont (1er) recevra  Reims (2e) pour tenter de prendre seul la tête du classement, les deux équipes  étant créditées du même nombre de points (27).

En attendant, les Bretons de l'En-Avant, sur une série de cinq victoires et un nul, auraient pu revenir à hauteur des deux leaders en cas de victoire. Occasion manquée, alors qu'ils avaient ouvert la marque par Ladislas  Douniama (11e) puis vu leurs adversaires réduits à 10 après l'exclusion de Yannick Cahuzac, coupable d'un coup sur Fatih Atik (21e). Mais entre-temps, les joueurs de Bastia avaient réussi à égaliser par  Toifilou Maoulida (15e). Dans un match ouvert, les Corses ont réussi à tenir le point du nul et occupent désormais la 6e place, à deux longueurs de Guingamp (5e), Sedan (4e) et du Havre (3e).   

Ces derniers n'ont fait qu'une bouchée de Troyes, grâce à un homme:  l'attaquant Ryan Mendes. Le Cap-Verdien a trouvé deux fois la lucarne d'Olivier Blondel (27, 56) puis a provoqué le penalty transformé par Paul Alo'o Efoulou  (67). Sedan (4e) s'est de son côté rapproché du podium en comblant l'avance pris par Laval, sur une grossière erreur de défense exploitée par Kevin Perrot (31), pour finalement l'emporter 2 à 1 grâce à un doublé de Yohan Eudeline

Monaco au fond du trou

Dans un parfum de gloire déchue, Nantes a étrillé Monaco (3-0), qui  continue sa descente aux enfers. Les Monégasques, qui ne se sont plus imposés  en Ligue 2 depuis le 19 septembre, sont plus que jamais lanterne rouge quand  Nantes remonte, lui, à la 7e place. Tours (12e) qui n'avait plus gagné depuis le 20 septembre a retrouvé le  sourire, devant son public, en écrasant Arles-Avignon (4-1) qui reste  avant-dernier. Le licenciement cette semaine de Faruk Hadzibegic, remplacé par Pascal Braud, n'aura donc pas servi d'électrochoc.

Angers s'est de son côté replacé dans la partie haute du tableau (8e) grâce à sa belle victoire à Châteauroux (1-0). Metz (11e) a battu Amiens (17e) 1 à 0 dans un match qui s'est terminé en bagarre générale. Enfin, Istres et Boulogne se sont séparés sur un triste 0-0.

Lens remonte doucement la pente

Lens, en allant s'imposer au Mans (1-0), revient à portée de vue de la 1re partie du classement, à la différence de Sarthois toujours en difficulté et relégables (18e). Après cinq matches sans défaite toutes compétitions confondues, sa plus longue série cette saison, le Mans retombe pour sa part dans ses travers. Plus dangereux en première période, les hôtes se sont fissurés ensuite et, logiquement, Pollet, en a profité pour inscrire son 7e but cette saison sur une passe du virevoltant Ben Saada (55).

francetv sport @francetvsport