Evian TG 102010
Evian Thonon Gaillard | ETGFC.com - Serge Deville

A l'assaut du podium

Publié le , modifié le

Avant le choc de la 16ème journée qui opposera, lundi soir, le leader Tours au Mans, La Ligue 2 devrait permettre, vendredi soir, à trois équipes de conforter leur statut de prétendant à la remontée. A commencer par Sedan, actuel dauphin des Tourangeaux, qui se rendra en terres messines (19e). Evian, au pied du podium, recevra dans le même temps la lanterne rouge Grenoble. Enfin, Châteauroux (5e) aura un coup à jouer lors de la réception de Dijon (11e).

A seulement trois points des Tourangeaux et avec une différence de buts favorable, Sedan a tout les atouts pour prendre, au moins provisoirement, les rênes de la Ligue 2, vendredi soir. D'autant que son adversaire de la journée, Metz, est en bien mauvaise position (19e). Deux petites victoires en quatorze matches n'ont pas permis aux Messins de quitter les bas-fonds du classement où ils végètent depuis le début de la saison. Dans ces conditions, la victoire de ce derby semble d'ores et déjà acquise aux Ardennais qui restent pour leur part sur deux victoires (en championnat puis en Coupe de France).

Après un match nul arraché face à Tours il y a deux semaines, Grenoble, actuelle lanterne rouge, affronte de nouveau un poids lourd de la Ligue 2. Les Isérois se déplacent à Evian (4e, à 1 point du trio de tête)pour un derby alpin qui promet d'être chaud malgré les températures hivernales sous lesquelles devraient se jouer la rencontre. Promus cette année en L2, après avoir survolé le championnat de National l'an passé, les joueurs d'Evian affichent de réelles ambitions et squattent fièrement le haut du classement (4e) en dépit de résultats un peu irréguliers. Après une série de 3 nuls en Championnat, les Savoyards ont enchainés avec deux victoires : en 16e de finale de la Coupe de France face à Lyon-La Duchère et au Mans lors de la 15e journée de championnat. Mais si le tempo semble retrouvé pour les hommes de Bernard Casoni, les Grenoblois peuvent toutefois croire en leurs chances. Evian traîne en effet des statistiques à domicile déplorables (1 victoire, 1 défaite et 5 nuls). Aux troupes d'Yvon Pouliquen d'en profiter pour tenter de s'extirper de leur spirale négative (5 matches de rang sans victoire toutes compétitions confondues).

Dans l'Indre, Châteauroux (5e, à 1 point du trio de tête) peut, tout comme Evian, prétendre au podium à l'issue de cette 16e journée. Dans une bonne dynamique après trois victoires consécutives, les Castelroussins accueillent une équipe de Dijon peu convaincante. Si les hommes de Patrice Carteron restent sur une franche victoire en Coupe de France, le résultat, 8-0, est à minimiser car obtenu face à Hayange, équipe de DSR. Et si les Dijonnais s'étaient juste avant imposé face à Reims, ils n'ont encore engrangé que quatre victoires en championnat. Pas de quoi fanfaronner donc avant de se rendre dans le Berry où Châteauroux ne s'est incliné qu'à deux reprises depuis le début de la saison.

Isabelle Trancoën