Lucas Ocampos
Lucas Ocampos pourrait faire ses débuts avec l'ASM | JEAN CHRISTOPHE MAGNENET - AFP

L'appel du large pour Monaco et Nantes

Publié le , modifié le

Après cinq journées, l'AS Monaco et le FC Nantes caracolent en tête du championnat de Ligue 2. Invaincus, (4 victoires et un nul pour l'ASM, 3 victoires et 2 nuls pour le FCNA), les deux anciens champions de France pourraient profiter de la sixième journée pour creuser un peu plus l'écart sur leurs poursuivants. Au premier rang de ceux-ci, on retrouve Dijon, qui après un bon début de championnat, rentre dans le rang.

Le championnat de Ligue 2 2012/2013 pourrait se résumer à un duel entre Monaco et Nantes. La sixième journée devrait confirmer les impressions entrevues pendant tout le mois d'août. L'armada monégasque semble intouchable avec 12 buts marqués pour 3 seulement encaissés. Le déplacement au Havre ce soir (18h45) n'apparaît pas comme un obstacle insurmontable pour les hommes de Ranieri. Les Normands sont repassés au dessus de la ligne de flottaison mais leur début de saison ne porte pas à l'optimisme du côté du stade Océane, la nouvelle enceinte havraise. Ryan Mendes, la perle cap-verdienne, aura, ce soir, une dernière occasion de se faire remarquer par un club de l'élite avant la fermeture du mercato estival, mardi prochain.De son côté, Lucas Ocampos pourrait faire ses début sous le maillot de l'ASM après son transfert record pour un club de Ligue 2.

Le mur de l'Atlantique

Le FC Nantes  cherche à tenir le rythme l'ogre monégasque. En déplacement sur la pelouse d'Arles-Avignon, les Canaris compteront une nouvelle fois sur leur attaquant, Filip Djordjevic, auteur de quatre réalisations cette saison, soit plus de la moitié des buts du FCNA. Mais le coach, Michel Der Zakarian, misera surtout sur la solidité défensive de son équipe, qui n'a été mise à mal que deux fois en cinq matches. Les Nantais restent sur trois victoires consécutives, la meilleure série du club depuis l'été 2009. Dijon, qui reçoit le GFCO Ajaccio, affiche une série inverse, trois matchs sans succès. Cependant, ce n'est pas suffisant pour inquiéter l'entraîneur, Dall'Oglio: "Je ne considère pas cela comme un réel coup d'arrêt. A notre décharge, il y a aussi la difficulté à aligner une défense type".

Auxerre face à une "bête blessée"

Pour leurs voisins Auxerrois, l'apprentissage du deuxième niveau national est plus compliqué que prévu. Si à domicile, le parcours est plutôt bon, il est franchement inquiétant à l'extérieur. Les hommes de Jean-Guy Wallemme restent sur deux revers 3-1 loin de leurs bases. Le rendez-vous sur la pelouse de Tours est capital, d'autant plus que les Tourangeaux, lanterne rouge du classement, doivent se sortir de la mauvaise passe qu'ils traversent. D'ailleurs, l'entraîneur auxerrois se méfie de son adversaire du soir: "Cela ne sera sans doute pas facile car Tours est une bête blessée". Dans les autres rencontres Le Mans et Clermont qui s'affrontent dans la Sarthe doivent l'emporter sous peine de se voir engluer dans la lutte pour le maintien. Dans une Ligue 2 ultra-relevée, les équipes n'ont pas énormément de joker et les points perdus coûteront très chers au moment du décompte final.