Jérémy Choplin (Bastia)
Jérémy Choplin (Bastia) | PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP

La pression sur Clermont

Publié le , modifié le

Confortable leader de Ligue 2, Bastia reçoit la lanterne rouge Amiens, en ouverture de la 28e journée. Rencontre plus difficile pour le dauphin du Sporting, Clermont affrontant une équipe d'Istres qui peut encore croire à la montée. Troyes qui entend bien se repositionner sur le podium ne devrait pas être trop mis en difficulté par Metz. Reims qui a raté l'occasion de passer devant Clermont lors de son match en retard face à Laval (1-1), jouera lundi au Mans.

La victoire sur Lens (1-3) a sans conteste donné des ailes aux Bastiais qui sauf accident, devraient évoluer la saison prochaine dans l'élite. Avec huit longueurs d'avance sur Clermont -leur premier poursuivant- les Corses ont une marge de sécurité non négligeable alors qu'il ne reste plus que 11 matches à disputer. La qualité de l'effectif du Sporting est indéniable. Les hommes de Frédéric Hantz ont non seulement la meilleure attaque du championnat avec 45 réalisations, mais bénéficient aussi de la défense la plus hermétique, avec seulement 22 buts encaissés, soit 1,2 buts pris par match. Si la logique est respectée, les Bastiais devraient remporter les trois points du succès face à la lanterne rouge, mais attention à ne pas se voir vainqueur avant l'heure. Amiens est dans une situation où la prise de risque doit être maximale, et nul n'est à l'abri d'une surprise, quelle soit bonne ou mauvaise.

Et si Bastia se trouve dans pareille situation, c'est aussi en raison d'une concurrence qui ne tient pas la distance. Que ce soit Clermont, Reims, Troyes ou Nantes, aucune de ces quatre équipes en lice pour la remontée n'a enregistré un succès lors de leur dernière prestation. Pour Clermont qui reste sur un nul décevant à domicile contre Le Mans (1-1), l'objectif est de vite reprendre goût à la victoire. Les Clermontois n'auront cependant pas la partie facile face à Istres, les deux formations ne comptant que cinq points d'écart. Autant dire qu'un faux pas, voire une défaite, pourrait être irrémédiable pour les Auvergnats. Avec un classement aussi resserré, Troyes a largement de quoi se frayer un chemin sur le podium, à condition d'aller chercher les trois points de la victoire en Lorraine, face à Metz. Le match nul de Nantes face au Mans a eu le mérite de maintenir le FCNA au contact du peloton de tête. Mais à la fin, seules trois équipes empocheront les billets pour la L1. A trois longueurs du podium, les Nantais ont donc tout intérêt à s'imposer face à Boulogne, l'avant-dernier. premier relégable, mais comptant le même nombre de points que Angers et Le Mans, Monaco joue sa survie à Tours.

Romain Bonte