Bozok - Nîmes-Clermont
Umut Bozok a encore une fois été précieux pour l'attaque nîmoise | Maxppp - Jean-Claude Azria

L2: Nîmes domine Clermont

Publié le , modifié le

Nîmes a conforté sa place de dauphin de Reims en ligue 2, après sa victoire (3-1) face à Clermont lundi pour le compte dans le dernier match de la 18e journée.

Les Nîmois avaient tous les ingrédients pour s’imposer : une réception aux Costières où ils se montrent le plus souvent intraitables, un buteur, Umut Bozok, qui marche sur l’eau et qui constitue ave Rachid Alioui, une paire exceptionnellement efficace, un enchaînement de deux belles victoires et un adversaire, qui a plutôt réussi son début de saison, mais qui reste irrégulier.

Deux rouges et deux buts

Pourtant ce sont les Clermontois qui ont frappé les premiers, sur un superbe lob lointain de Ajorque, trompant Valette trop avancé. Piqués au vif, es Gardois ont immédiatement réagi dans une partie qui est devenue échevelée. Les circonstances ont aussi beaucoup aidé les Nîmois. Pratiquement après le but de son équipe, le Clermontois Laporte écopait d’un carton rouge direct, pour avoir sciemment stoppé une action de but de Bozok, alors qu’il était le dernier défenseur. Les Clermontois réduits à 10, connaissaient alors un gros passage à vide, concrétisée pour les Crocodiles en toute fin de première période, par une tête victorieuse de Alioui, puis sur une frappe de Thioub qui trompait Bernardoni et permettait aux Nîmois de prendre l’avantage. Les dernières étaient tendus, et Perez, très énervé, recevait un deuxième carton jaune, et ne revenait pas sur la pelouse our la 2e période.

Réduits à 9, les Clermontois étaient en mauvaise posture ; surtout que les Nîmois maintenaient le rythme, mais sans toutefois mettre suffisamment d’application et de justesse pour faire le break. D’autant que les Auvergnats faisaient preuve d’abnégation, mais réduits à défendre ils ne pouvaient guère espérer égaliser. La pression nîmoise payait finalement en toute fin de match, avec Vlachodimos, entré depuis un quart d’heure, qui reprenait un ballon sur un corner, et plaçait une tête hors de portée du portier clermontois. Nîmes concrétisait ainsi sa grosse domination, avec une nouvelle victoire qui lui permet de compter désormais cinq point sur son poursuivant Lorient.

Christian Grégoire