La joie du Havrais Ebenezer Assifuah
La joie du Havrais Ebenezer Assifuah | Maxppp

L2: Le Havre premier de cordée

Publié le , modifié le

Fort de son large succès (3-0) à Tours, Le Havre prend les commandes de la Ligue 2, lors de la première journée de la saison 2017-2018. Cette soirée a par ailleurs été marquée par la défaite du relégué Nancy face à Orléans (3-1). A l'inverse, le Paris FC qui avait été repêché en deuxième division après le retrait de Bastia en National, a fait (0-0) à Charléty face à Clermont. Reims a obtenu trois points à Nîmes (1-0), tout comme Sochaux face à Bourg-en-Bresse (2-0) et Châteauroux à Brest (3-2). Valenciennes et le Gazelec se sont quittés sur un nul (1-1).

Le club doubiste, propriété du patron de la société Ledus, dont la filiale française a été placée en redressement judiciaire en juin dernier, a répondu aux interrogations sur le terrain grâce à Aldo Kalulu, attaquant de 21 ans prêté par Lyon, et à Sofiane Daham. Pas assez pour calmer les supporters des Lionceaux, qui se sont regroupés jeudi en un collectif pour affirmer leur "défiance" envers les investisseurs, et brandissaient vendredi de larges banderoles où l'ont pouvait notamment lire "Ledus = danger pour le FCSM". Les Sochaliens laissent toutefois la tête du classement aux Havrais, solides vainqueurs à Tours (3-0). Les surprises de cette 1re journée sont venues d'Orléans, 18e du dernier exercice, qui a surpris le relégué nancéien (3-1), et de Brest, où le promu Châteauroux, mené 2-0, a renversé la rencontre pour s'imposer 3-2.

Déjà 17 buts en 8 matches

Le Paris FC, qui a vu sa présence en L2 confirmée il y a seulement quelques jours, a contrôlé son entrée en lice par un 0-0 contre Clermont, comme les Chamois niortais contre l'AC Ajaccio. Le Gazélec a lui été chercher le nul (1-1) à Valenciennes, tandis que Reims a été battre Nîmes dans le premier duel de la saison opposant deux candidats à la montée. La saison 2017-18 démarre plus franchement que la précédente, les dix premières rencontres de l'édition 2016-17 n'ayant accouché que de neuf buts, contre déjà 17 en huit matches ce vendredi. Cette première journée a souri aux recrues: outre le Sochalien Kalulu, premier buteur de cet exercice, Medhy Gezoui (transféré de Quevilly-Rouen à Valenciennes), Saïd Benrahma (prêté par Nice à Châteauroux) et Anthony Weber (parti de Reims pour Brest) ont notamment marqué.

Tout comme l'attaquant slovène Patrik Eler, recruté par Nancy depuis la 2e division autrichienne et auteur d'un somptueux coup franc à plus de trente mètres sur la pelouse d'Orléans. Samedi, l'ex-pensionnaire de l'élite Lorient accueillera le promu Quevilly-Rouen, pour les débuts de Mickaël Landreau comme entraîneur.
Le lendemain, le premier gros choc de la saison de L2 opposera Auxerre à Lens, à l'Abbé-Deschamps.