L2: Bastia tient son rang

L2: Bastia tient son rang

Publié le , modifié le

Leader de L2, Bastia a conforté un peu plus son statut lors de la 24e journée. Les Corses ont arraché la victoire face à Reims, leur poursuivant direct, 1-0 grâce à un but de Khazri à la dernière minute. Le Sporting devance désormais les Rémois de quatre points et Clermont, battu en fin de match à Tours (1-2), de cinq unités. Nouveau revers pour Monaco, battu à Arles-Avignon (1-2), qui retombe dans la zone rouge.

Bastia continue de tracer sa route vers la Ligue 1. Le Sporting a posé une pierre supplémentaire, vendredi lors de la 24e journée, en disposant d'un concurrent direct à la montée, Reims. Devant leurs supporters de Furiani, les Corses ont néanmoins dû attendre les derniers instants du match pour arracher la victoire face à une équipe résistante. Le héros du soir se nomme Khazri, de retour dans l'équipe et auteur du seul but de la rencontre sur un centre anodin raté par Agassa qui avait glissé devant son but (1-0, 90e). Ce succès permet avant tout aux Bastiais de repousser leur dauphin à quatre points. Ils signent leur septième succès en huit matches et mettent un terme à l'invincibilité champenoise en 2012.

Mais cette défaite est sans trop de conséquence pour les hommes d'Hubert Fournier. Car Clermont, 3e, est passé tout près de réaliser la bonne opération de la soirée. A 10 minutes même. Les Auvergnats pensaient avoir fait le plus dur en ouvrant la marque par Dembele (0-1, 74e). Revenu au score sur un but contre son camp de Fomen (1-1, 81e), Tours faisait la différence dans les arrêts de jeu grâce à Gherieni (2-1, 90+3). Clermont se retrouve à cinq points du leader, mais garde la même avance sur Troyes, qui s'impose à Sedan 2-1. Nantes, 5e à six points, aura l'occasion lundi en recevant Metz de se rapprocher du podium.

Dans le bas du classement, ça va de mal en pis pour Monaco. Les joueurs de la Principauté ont subi un nouveau revers sur le terrain d'Arles-Avignon (1-2). L'ASM s'enlise dans la zone rouge, 19e à cinq points du Mans, premier non relégable qui a eu raison du Havre (3-1). Les Normands poursuivent eux aussi leur dégringolade. Troisièmes en novembre, ils n'ont plus gagné depuis sept matches et se retrouvent 12e, à égalité avec Lens, tenu en échec à Angers (1-1).

Melinda Davan-Soulas @Melinda_DS