Les joueurs d'Ajaccio
Les joueurs d'Ajaccio | PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP

L1-L2 / Barrage : Ajaccio recevra Toulouse à Montpellier et à huis-clos

Publié le , modifié le

Dans un communiqué, la Ligue de football professionnelle a annoncé suspendre à titre conservatoire le stade François-Coty suite aux incidents qui ont émaillé le pré-barrage contre Le Havre. Ainsi, le match de barrage pour l'accession en Ligue 1 contre Toulouse (mercredi, 20h45) se jouera sur terrain neutre, le lieu n'ayant pas encore été choisi. Par ailleurs, la rencontre se déroulera à huis-clos. Olivier Pantaloni, entraîneur de l'ACA, et plusieurs joueurs ont aussi été suspendus.

La requête du Havre n'aura donc rien donné. Le club normand avait saisi lundi soir la Commission des compétitions de la LFP afin d'obtenir la victoire contre Ajaccio, sur tapis vert. Dans leur demande, les Havrais estimaient que "les conditions de la rencontre n'ont pas permis la garantie du respect de l'équité sportive", pointant du doigt "des insultes graves, à caractère racistes" et rappelant que "le président du HAC, Vincent Volpte, a été agressé physiquement en tribune présidentielle." Une affirmation qui a poussé Léon Luciani, président de l'ACA, à déposer plainte pour "dénonciation calomnieuse".  Par ailleurs, les Havrais ont aussi mis en avant le projectile reçu par leur attaquant Jean-Philippe Mateta, l'envahissement du terrain par les supporteurs locaux ainsi que le retour d'Olivier Pantaloni (entraîneur de l'ACA) au bord du terrain, alors qu'il était expulsé.

Réception de Toulouse à Montpellier

Mais pour la LFP, "rien ne permet de donner match perdu à l'AC Ajaccio". Dans un communiqué, l'instance a expliqué que la présence de Pantaloni "n'est pas considéré comme un fait de disqualification" car le coach corse était exclu et non pas suspendu, et que seule la participation d'un joueur suspendu peut entraîner la perte d'un match. En revanche, la Ligue a entendu les Havrais sur l'atmosphère qui régnait autour du match. Les divers incidents provoqués par des supporteurs de l'ACA ont poussé la Commission de discipline à placer le dossier en instruction et à suspendre le stade François-Coty à titre conservatoire. Peu après, la LFP a annoncé qu'Ajaccio recevrait Toulouse au stade de la Mosson de Montpellier... mais à huis-clos !

Mais les sanctions ne se limitent pas à l'enceinte ajacienne. Olivier Pantaloni et Faiz Selemani, auteur d'un coup sur le Havrais Jean-Philippe Mateta, sont suspendus à titre conservatoire. Tout comme Mathieu Coutadeur et Joris Sainati, qui ont reçu un carton rouge lors de la rencontre. C'est donc dans un contexte très particulier que l'ACA va jouer sa montée en Ligue 1...

Maxime Gil @gil_maxime_34