ballon football pretexte filets 042010
. | AFP-Marcou

Evian reprend de la hauteur, Grenoble s'enfonce

Publié le , modifié le

Grâce à un but de Berigaud à la 90e minute, Evian-Thonon-Gaillard s'est imposé 1-0 à Châteauroux en match décalé de la 5e journée de L2. Ce succès permet aux Savoyards de reprendre le commandement du championnat à la différence du but sur Tours (+7 contre +4). En revanche, Grenoble a enregistré sa 4e défaite de rang et est bon dernier de la classe. Les Isérois ont subi la loi du Mans 1-0 (Behe 30e s.p.). Les Sarthois remontent dans la première moitié de tableau.

D'une montagne à l'autre. D'un sommet aux abysses. Pendant qu'Evian porte haut les couleurs de la Savoie, Grenoble broie du noir dans sa cuvette iséroise. Après leur coup d'arrêt à domicile contre Tours, l'ETG s'est refait une petite santé à Châteauroux en glanant une précieuse victoire à la dernière minute. C'est Bérigaud (90e+2) qui a climatisé les 6000 spectateurs de Gaston-Petit et qui redonner le fauteuil de leader à son équipe. Au stade des Alpes, la descente aux enfers s'est poursuivie avec une 4e défaite de suite. On est encore loin des onze revers qui avaient pratiquement condamné le GF38 l'an passé mais ça prend forme... Face au Mans, les Isérois ont joué la peur au ventre. Face à une équipe plus à l'aise à l'extérieur qu'à domicile, la marche était trop haute. Au terme d'une grosse domination, les Manceaux obtenaient un pénalty logique pour une faute de Mendy sur Corchia. Béhé ne tremblait pas pour tromper Viviani (30e). Solide à défaut d'être très brillant, Le Mans FC empochait la victoire 1-0. Irréguliers, les Sarthois passeront un nouveau test vendredi avec la réception de l'ancien collègue de L1 Boulogne-sur-Mer, actuel 3e. Grenoble sera lui sous pression à Istres. Il va falloir réagir car la marmite grenobloise bouillonne et le torchon brûle déjà avec les supporters. "On a pas joué, on n'a pas fait les efforts en première mi-temps, a expliqué le joueur du GF 38 Nicolas Dieuze. On a du mal à être dangereux. La descente c'est du passé. On est en Ligue 2, il faut vite réagir et apprendre très vite."