Evian TG 102010
Evian Thonon Gaillard | ETGFC.com - Serge Deville

Evian face à l'épreuve corse

Publié le , modifié le

Avant la rencontre qui opposera, lundi, le leader Le Mans à Boulogne, le club d'Evian a l'opportunité de prendre les commandes, vendredi, lors de la 23e journée de Ligue 2. En cas de victoire à Ajaccio, les Haut-Savoyards compteraient alors un point d'avance sur les Sarthois et un goal average favorable. Avec cinq équipes qui se tiennent en un point, la troisième marche du podium sera, elle aussi, très convoitée.

Second à deux points du leader Le Mans, Evian est plus que jamais un prétendant pour la montée. La 23e journée de Ligue va donner l’occasion au club savoyard de le prouver. Plutôt solide à l’extérieur avec 19 points pris en 11 rencontres depuis le début de la saison, Evian reste sur une victoire face à Châteauroux. Mais les hommes de Bernard Casoni ont connu une petite baisse de régime hors de leurs bases ces derniers temps (une défaite à Tours et un nul à Vannes). Dans ces conditions, le déplacement en Corse s’annonce périlleux. Ajaccio est en effet tenace. A domicile, l'équipe d'Olivier Pantaloni est impressionnante avec 8 victoires pour 2 matchs nuls et une seule défaite (à Nantes, le 01 octobre). Depuis Ajaccio a enchaîné six succès consécutifs au stade François Coty et compte bien poursuivre sur sa lancée face à Evian. A noter que cette rencontre sera également l'occasion pour Bernard Casoni de retrouver l'Ile de beauté où, pendant quatre ans, il fût l'entraîneur du SC Bastia (2005-2009).

En cas de victoire d'Ajaccio, Le Havre, qui se déplace à Dijon (9e), pourrait aussi faire mauvaise mine puisque sa troisième place serait alors susceptible de lui échapper. Une place également convoitée par Sedan (6e) et Tours (7e). Dans cette optique, les Ardennais se rendent à Clermont avec la ferme intention de réitérer leur performance du match aller, où ils s'étaient imposés 4-0. Reste que les Sangliers traînent un peu la patte ces derniers temps. Leurs trois derniers matches se sont soldés par deux défaites (à Boulogne et face à Angers) et un nul (face à Dijon) mais surtout par une absence de but. Pour Tours, autre prétendant au podium, une victoire face à Troyes représenterait une bonne bouffée d'oxygène, après le nul obtenu à Laval la semaine passée. 

Dans les autres rencontres, le FC Nantes (11e) cherchera à renouer avec le succès qui le fuit depuis le 12 décembre. Une mission à la portée des Canaris qui accueilleront des Messins actuellement relégables (18e). La lanterne rouge Grenoble tentera de relever la tête face à Istres (10e) tandis que Vannes (19e) se rendra à Reims (17e) avec l'espoir de s'extirper de la zone rouge.

Isabelle Trancoën