Lens- Paris FC
Le match entre Lens et le Paris FC est resté longtemps indécis | MAXPPP -Séverine COURBE

Ligue 2 : Embouteillage pour les barrages, Lens se maintient

Publié le , modifié le

La situation devient très incertaine pour les barrages de Ligue 2, après la victoire de Lens devant le Paris FC (1-0) en clôture de la 36e journée, et celle du Havre sur le déjà champion Reims (1-0) en match en retard. Ainsi derrière le trio Reims, Nîmes, AC.Ajaccio, six équipes lorgnant vers le Top 5 se tiennent en quatre points. A l'autre bout du classement, pour Lens, le maintien est assuré.

En haut de tableau, où tout reste ouvert, Brest est pour l'instant 4e mais voit revenir dans son sillage Le Havre qui n'est plus qu'à une longueur. On trouve ensuite Clermont, Lorient et Châteauroux et le Paris FC qui a laissé passé sa chance. 

Des Parisiens réduits à dix 

A leur décharge, les Parisiens ont été réduits à dix à la fin d'une première période où ils ont su faire jeu égal avec les Lensois (une occasion de chaque côté, Diarra pour Lens, Saint-Louis pour le PFC). La deuxième mi-temps a bien sûr été moins équilibrée, les Parisiens subissant le match mais se montrant solides défensivement. D'autant que les Lensois, fébriles face à l'enjeu du maintien, n'étaient pas toujours très inspirés. La pression des Sang et Or faisait faisait finalement plier les Parisiens sur une tête de Duplus reprenant un corner de Fortuné. (1-0,83e). Les joueurs du PFC jetaient ensuite leurs dernières forces dans la bataille et étaient tout près d'égaliser dans le temps additionnel sur une belle frappe de Mandouki, à laquelle Vachoux le portier lensois opposait une belle détente. Le stade Bollaert pouvait souffler alors que les Parisiens avaient de quoi se montrer déçus.

Le Havre surprend Reims 

Dans le match en retard de la 32e journée, Le Havre a réussi la performance d'infliger au champion Reims sa première défaite en 8 matches.  Les Normands ont ouvert le score dès la 11e minute par l'intermédiaire d'Harold Moukoudi. En fin de rencontre, Pablo Chavarria a touché le poteau pour des Champenois qui n'ont vraiment joué que par intermittence. Le Havre, que l'on n'attendait plus vraiment, et qui n'espérait pas dans son tableau de marche prendre des points à Auguste-Delaune, revient cependant dans la course et peut donc toujours rêver.

France tv sport @francetvsport