Romain Amalfitano (à droite), le milieu offensif de Dijon.
Romain Amalfitano (à droite), le milieu offensif de Dijon. | AFP

Dijon s'en sort bien

Publié le , modifié le

Le leader Dijonnais s'en est sorti dans les toutes dernières minutes en égalisant face à Sochaux (2-2) dans le temps additionnel vendredi lors de la 26e journée de Ligue 2. Dijon conserve ses 3 longueurs d'avance sur son dauphin Nancy tenu en échec à Auxerre (2-2). En attendant la sortie de Metz samed devant Le Havre, c'est le Red Star, auteur d'un nul avec Evian-Thonon (2-2) qui monte provisoirelement sur la troisième marche du podium.

Très mal embarqués dans leur partie, les Audoniens ont été menés plus d'une demie-heure après le but de Kamin à la 52e minute. Les Evianais pensaient tenir jusqu'au bout mais ils ont cédé deux fois sous la pression du Red Star qui a marqué deux fois Aristeguieta (84) et Sliti (89e) pour reprendre les commandes. Mais alors que la victoire leur tendait les bras, et les trois points qui vont avec pour conforter leur rôle de prétendant à la montée, les joueurs de Seine-Saint-Denis se sont fait reprendre en concédant à la 90e un pénalty transformé par Hoggas (2-2). Le Red Star laisse passer une bonne occasion d'affirmer davantage encore ses ambitions.

Soir de nuls

2-2 c'était le résultat du soir puisque dans le duel pour la première place, Dijon et Nancy ont dû se contenter d'un nul sur ce score là. Face à des Sochaliens sans doute ragaillardis par leur succès devant Monaco en Coupe de France, et plutôt entreprenants, les Dijonnais ont été menés 2-0. Pénalty de Martin (35e) et but de Lokwa (46e) avant que le Sochalien Gibaud marque son camp dans la minute suivante. Les leaders ont poussé pour revenir et ont finalement arraché le nul par Thiam à la 94e minute.
A Auxerre, le scénario fut inverse pour les Nancéiens puisque ce sont eux qui ont rapidement marqué par Dale et Robic.A la 9e minute, ils menaient déjà 2-0. Puis un carton rouge contre Lenglet a déstabilisé le collectif lorrain. L'AJA a égalisé en deuxième période par Puygrenier et Guirassy. Toujours dans le haut du tableau, Clermont a été battu à Ajaccio (3-1) sur un triplé de Toudic.

Dans la lutte pur le maintien, Créteil a renversé une situation mal engagée face à Tours (2-2) et pris un point, tout comme lSochaux donc, mais aussi tout comme Nîmes qui a obtenu un triste nul (0-0) sur la pelouse du Paris FC plus que jamais lanterne rouge.     

Christian Grégoire