Lois Diony Dijon
Lois Diony, auteur de deux buts pour Dijon | Maxppp- Emmanuel Lelaidier

Dijon retrouve son fauteuil de leader

Publié le , modifié le

Dijon s'est imposé (3-0) face au Paris FC. lundi en clôture de la 34e journée de Ligue 2 et a tout naturellement retrouvé son fauteuil de leader qu'il avait abandonné provisoirement à Nancy. S'ils ont buté sur des Parisiens valeureux mais limités durant la 1re période, les Dijonnais ont ensuite fait techniquement la différence et ont logiquement dominé les débats. Ce succès les rapproche encore de la L1, alors que pour le PFC, la rélégation semble inéluctable.

A quatre journées de la fin du championnat, Dijon compte 12 points d'avance sur le 4e, Lens, avec une différence de buts de +31 contre +7 pour les Lensois. Le seul point du match nul à Auxerre samedi, assurera mathématiquement le retour de Dijon en L1, quatre années après l'avoir quitté pour sa seule saison dans l'élite (2011-2012).

Des Dijonnais tendus

Sans doute parce qu'ils savaient que, arithmétiquement, ce match presque celui de la montée, les Dijonnais ont ont paru plutôt tendus au cours d'une première^période plutôt terne, commettant des maladresses inhabituelles alors que les Parisiens, faisaient de la résistance, en tentant quelques contres bien trop timides pour être dangereux. Lorsque les hommes d'Olivier Oglio ont réussi à ouvrir le score dès l'entame de la 2e période sur un joli coup de Diony lobant le gardien parisien, ils ont alors joué avec plus de sérénité. Diony encore lui a ensuite délivré une passe décisive pour Lees Melou qui assommait des Parisiens dépités (2-0, 49e). Enfin Diony réalisait son doublé en toute fin de match pour que la fête soit encore plus belle avec un public survolté et, au passage, la dixième passe décisive de Sammaritano, le spécialiste de cet exercice en Ligue 2. Les Dijonnais pouvaient savourer, le travail était fait et bien fait. 

Christian Grégoire