Dijon fait la différence

Dijon fait la différence

Publié le , modifié le

Dijon a fait un petit écart en tête du classement après sa victoire (3-0) lundi à Valenciennes dans le dernier match de la 11e journée de Ligue 2. Avec cette victoire, le leader bourguignon compte désormais quatre points d'avance sur le deuxième le Gazelec Ajaccio. Pour l'USVA, qui ne compte que deux points d'avance sur le premier non relégable, la situation reste compliquée.

La victoire des Dijonnais est on ne peut plus logique car ce sont eux qui se sont mis le plus souvent en évidence, et qui sont surtout les mieux entrés dans la partie. Eux qui n'avaient jusqu'alors réussi qu'une seule fois à l'extérieur, prenaient donc la décision de faire le jeu. Ils auraient même pu rapidement ouvrir la marque par Philippoteaux très remuant mais le milieu du DFCO se heurtait à deux reprises à Laquait. Le gardien de Valenciennes allait pourtant s'incliner à la 22e minute, après une nouvelle action menée par Philippoteaux dont le centre de la droite était repris par Rémy.

Valenciennes accusait le coup et tentait de réagir sans toutefois se montrer dangereux, par Néry Poepon ou Le Tallec, mais leurs actions manquaient de vivacité. Au contraire de celles des Dijonnais qui se montraient beaucoup plus mobiles. Dijon doublait la mise peu avant l'heure de jeu par Philippoteaux, bien servi par Tavares, et qui cette fois gagnait son face à face avec Laquait.

Le VAFC offrait alors vingt grosses minutes, en pressant dans le camp de Dijon et en se créant plusieurs occasions franches par Le Tallec et Poepon, mais il manquait toujours un petit quelque chose dans le dernier geste. Et le dernier mot allait encore une fois revenir à Dijon qui, sur un but de Bela, scellait la partie dans le temps additionnel.

Christian Grégoire