Nivet (Troyes) à la lutte avec Roye (Niort)
Nivet (Troyes) à la lutte avec Roye (Niort) | PHOTOPQR-EST-ECLAIR-JEROME BRULEY

Dijon et Troyes garde leurs distances en tête

Publié le , modifié le

Les deux leaders de la Ligue 2, Dijon et Troyes, se sont donnés un peu d'air en s'imposant respectivement 2-1 contre Créteil et 4-1 contre Niort, lors de la 8e journée. Sous pression après une baisse de régime simultanée, les deux clubs voyaient fondre sur eux leurs poursuivants immédiats, notamment Brest et Angers, qui n'ont pas saisi leur chance en faisant match nul 0-0, respectivement à Sochaux et contre Auxerre.

Troyes accueillait pourtant une équipe peu évidente à aborder: Niort,  deuxième meilleure défense de L2, 6e au général et 3 buts encaissés avant le  coup d'envoi. Mais l'Estac, qui restait sur deux revers successifs, a fait  exploser les Chamois. Juste avant la pause, Corentin Jean contrôlait de la  poitrine une louche de son capitaine Nivet, pour un enchaînement du droit. 

Comme en réaction à ce but troyen, Dijon a trouvé la faille au même moment  contre Créteil, sur une tête de Rivière déviée par le défenseur Marvin Esor  dans son but (46). Malgré l'exclusion du capitaine Cédric Varrault dès le  retour des vestiaires et l'égalisation sur pénalty à l'heure de jeu par  Andriatsima, les Dijonnais ont réussi à conserver leur première place grâce à  un but en toute fin de match de Romain Philippoteaux (87). 

Ajaccio s'impose

Troyes, en revanche, a rapidement enfoncé le clou d'une superbe reprise de  volée de Yoann Court Darbion, à la réception d'un centre en retrait de Stéphane  Darbion (70). Niort a bien réduit le score cinq minutes plus tard, d'un non  moins superbe coup franc de Florian Martin, mais Ghislain Gimbert a passé un  doublé en 5 minutes (83, 88) pour permettre à son équipe de rester à trois  points de Nancy, vainqueur (2-1) contre Tours grâce à Dembélé (27) et un but  contre son camp de Diawara (60). Une minute plus tôt, Paul Nardi relâchait le  ballon... derrière sa ligne sur un coup franc de Ketkeophomphone pour  l'égalisation de Tours. 

De son côté, le Gazélec a attendu le retour des vestiaires, pour inscrire  l'unique but du match contre le promu Orléans, sur un coup franc cafouillé par  la défense et repris par Jérémie Bréchet (47). Le Gazélec est 5e avec 13  points, tandis qu'Orléans s'enfonce dans le ventre mous, 10e avec 11 points. Contre Arles-Avignon, Laval s'est mis à l'abri en trente minutes, grâce à  un pénalty d'Hassane Alla dès la 3e minute, avant deux buts de Christian  Bekamenga (17, 30). 

Malgré les buts de Hammar (66) puis Gigot (83) en 2e période, Arles-Avignon  n'empoche aucun point et pointe désormais en 18e position. Son adversaire du  soir se retrouve 8e, à égalité avec Nîmes, vainqueur 1-0 contre Châteauroux  grâce à un but de Koura. Le Havrais Le Bihan a inscrit sur penalty son sixième but de la saison pour  offrir à son équipe la victoire contre l'AC Ajaccio (1-0).

AFP