AS Monaco
Fofana Diacko (Nice) au duel avec l'attaquant monégasque Valère Germain lors du match amical Nice-Monaco | JEAN CHRISTOPHE MAGNENET / AFP

Dijon et Monaco en pleine lumière

Publié le , modifié le

Dijon, leader de la Ligue 2, qui a fait un sans faute avec trois succès en autant de matches, et Monaco, 2e, sorte de Paris SG de la L2 au recrutement pharaonique et aux scénarios de matches renversants, attirent tous les regards, alors que la L2 atteint le cap de la 4e journée.

Dijon la joue profil bas. "Le classement est assez anecdotique après trois journées", commente sobrement l'entraîneur Olivier Dall'Oglio. Le président Olivier Delcourt rabâche que l'objectif "est le maintien en L2 au plus vite".

"Chaque match est une guerre"

Dijon a sans doute été douché par sa relégation de L1 la saison passée et ne regarde pas plus haut. Ce qui n'est pas le cas du Monaco de Claudio Ranieri, qui, avec son effectif galactique, ne vise rien d'autre que la remontée. Revers de la médiatisation, chaque adversaire a coché dans son calendrier le match contre l'ASM, comme le confirme Gary Kagelmacher, défenseur uruguayen de Monaco: "Ce championnat est très dur et chaque match est une guerre qu'il faut gagner."

Monaco assure le spectacle

Le spectacle est pour l'heure au rendez-vous. Menés 2 à 0 chez eux par Istres lors de la dernière journée, les Monégasques se sont imposés 3 à 2. Samedi ils vont à Guingamp. "Il faut remédier à ça et mieux démarrer les matches", analyse Valère Germain, attaquant de Monaco, auteur du but de la victoire contre Istres. Guingamp, c'est aussi un mauvais souvenir. "On se souvient de l'an dernier (défaite 4-0, ndlr). On avait fini à 9 et fait un match désastreux. Pour ceux qui y étaient, ce sera une revanche", souligne Gary Coulibaly, milieu de Monaco.

Auxerre apprend de ses erreurs

Autre équipe en vue, Auxerre (3e à égalité de points avec Angers) se déplacera lundi au Mans. "Ce sera difficile, prévient Jean-Guy Wallemme, entraîneur de l'AJA. Maintenant, il sera important que mes joueurs affichent la même mentalité à l'extérieur qu'à domicile, en respectant notre stratégie pour éviter le même faux-pas que celui de Caen, lors de notre première sortie en championnat." Ce sera particulier pour Anthony Le Tallec, attaquant d'Auxerre, meilleur buteur du club avec deux buts et une passe décisive, ancien joueur du Mans: "Lundi prochain au Mans, ça me rappellera quelques souvenirs."

Victor Patenôtre