Morisot Dijon
Le milieu de terrain dijonnais Stéphane Morisot |

Dijon et Le Mans peuvent y croire

Publié le , modifié le

La situation n'est pas encore tout à fait décantée pour l'accession dans l'élite, mais Dijon a conforté sa deuxième place à la faveur de sa victoire à Grenoble (2-1) tandis que le Le Mans peut également y croire après s'être hissé sur le podium grâce à son large succès sur Laval (4-0), lundi dans les deux derniers matches de la 36e journée de Ligue 2.

Les Dijonnais ont ouvert la marque par leur buteur maison Ribas en tout début de rencontre, et ont conclu la partie par une réalisation de Manganne, reprenant un tir de Ribas détourné par le portier de Grenoble. Les Isérois déjà condamnés à la relégation ont joué le jeu, mais ont craqué sous la pression d'une formation de Dijon qui a confirmé cette belle série qui lui a permis de pouvoir espérer une belle consécration par une accessiibn en L1. Pourtant, les Dijonnais, peut-être paralysés par l'enjeu, ont éprouvé des difficultés
pour battre des Grenoblois, derniers et déjà condamnés à la relégation, mais qui ont joué sans complexe.  Les hommes de Patrice Carteron  reviennent à la hauteur du leader Evian-Thonon, avec le même nombre de points et avec trois langueurs d'avance sur Ajaccio, qui pour l'instant est au pied du podium.

Ce sont les Manceaux qui se sont installés sur la deuxième marche. Face à des Lavallois rapidement résignés, les hommes d'Arnaud Cormier mettaient un peu moins de vingt minutes pour trouver le chemin des filets. Louis ouvrait le score et libérait ses camarades. Talmont malheureux marquait contre son campet six minutes plus tard, Cissé ajoutait un troisième
but. Dans les arrêts de jeu, Ouali parachevait le succès du Mans en toute fin de match.