Albert Cartier
Albert Cartier, l'ancien coach du FC Metz | PHOTOPQR/OUEST FRANCE

Créteil tient Metz en respect

Publié le , modifié le

Le FC Metz, leader incontesté de la Ligue 2 cette saison, a été tenu en échec (1-1) par Créteil, ce lundi à Saint-Symphorien. Les Lorrains ont ouvert le score grâce à Nicolas Fauvergue (47e) avant que les Franciliens égalisent sur un penalty signé Fanaia Andriatsima (53e). Bussmann avait été exclu sur l'action précédente comme Augusto le sera à la 78e pour les visiteurs, ramenant ainsi les deux formations à 10. Les 9 168 spectateurs mosellans ont poussé jusqu'au bout, en vain. Les Grenats restent leaders avec 41 points, cinq de plus que Angers et Lens, et neuf de plus que Tours (4e). Créteil est 13e (26 pts).

Promus tous deux de National, Metz et Créteil, champion la saison dernière  devant son rival du soir, n'ont pas le même parcours cette année en Championnat. Les Lorrains dominent le championnat: ils n'ont concédé que trois défaites  en 20 journées et il s'agit de leur troisième nul de la saison. Après un  maintien tranquille en début de saison, ils visent désormais la montée en L1.

Créteil rate le coche

Quant aux Cristoliens, ils pointent à la 13e place du classement, à égalité  avec Auxerre qui les devance à la différence de buts. Après une première période équitablement partagée par les deux équipes  (Metz dominait la première moitié et Créteil la seconde), les Lorrains  prenaient vite l'avantage à la reprise. Fauvergue reprenait victorieusement de  la tête un centre de Sakho (47e). 

Mais les Mosellans ne profitaient guère de leur but, les Cristoliens  égalisant tout aussi rapidement. L'arbitre excluait Bussmann et sifflait un pénalty sévère, que transformait Andriatsina (51e). Augusto était également exclu mais la frappe d'Andriatsina trouvait la  transversale (83e). Un tir de Sakho n'était pas cadré (89e) et les deux équipes  en restaient là.