Evian TG 102010
Evian Thonon Gaillard | ETGFC.com - Serge Deville

Coup d'arrêt pour Evian

Publié le , modifié le

Alors qu'il restait sur une série de 11 matches sans défaite en championnat, le leader Evian s'est incliné, mardi, face à Reims (1-2), pour le compte de la 19e journée de Ligue 2. Son dauphin, Le Mans, n'a pas connu plus de succès lors de la réception de Vannes (0-1) tandis que Tours, désormais 3e, n'a ramené qu'un petit point de son déplacement à Angers (2-2).

Cette ultime journée avant la trêve hivernale n'a pas souri aux leaders. Ces derniers ont même pris un sérieux coup de froid, à commencer par Evian. Le club haut-savoyard qui recevait la modeste équipe de Reims (18e) a été rapidement mené au score suite à des réalisations de Fauré (3e) et Barbier (29e). Il a fallu attendre la dernière minute du temps réglementaire pour assister à une réaction des locaux. Mais le but d'Angoula est arrivé trop tard. Les hommes de Bernard Casoni se sont inclinés 1-2, un résultat qui met fin à une belle série de 11 matches sans défaite en championnat mais qui n'expulse toutefois pas Evian de son fauteuil de leader.

Pour les Manceaux, la soirée s'est également conclue sur une défaite. Surpris par Vannes (0-1), formation à la limite de la zone de relégation (17e), les Sarthois ont raté leurs adieux à leur vieux stade Léon-Bollée, utilisé une dernière fois avant d'étrenner en janvier la MMArena. Mais Le Mans, 2e à la différence de but, compte un match en retard (à Laval) et donc trois points potentiels en réserve.

Les deux co-leaders qui perdent, c'est Tours qui sourit. Privés de leurs attaquants Guie Guie et Buengo, blessés, les Tourangeaux ont arraché le nul dans le derby ligérien à Angers (2-2) et ont ainsi mis fin à leur série noire (trois défaites consécutives). Ils gardent le contact avec la tête, à deux points. S'ils demeurent sur le podium, ils restent sous le menace de Sedan, qui  compte un point de moins et un match en retard, après que son match contre Châteauroux a été reporté en raison des conditions climatiques dans les  Ardennes.

Dans les autres rencontres de la soirée, Metz s'enfonce dans les bas-fonds du classement après sa défaite à Nîmes (2-0) et Grenoble reste lanterne rouge suite à son match nul à Clermont (2-2). Dans le même temps Troyes et Laval se sont neutralisés (0-0) tandis que Dijon est allé s'imposer à Boulogne par le plus petit des scores (0-1). Enfin, Istres et Ajaccio se sont quittés dos-à-dos (2-2).

Isabelle Trancoën