Costa évoque "des raisons personnelles"

Costa évoque "des raisons personnelles"

Publié le , modifié le

La Portugaise Helena Costa, qui a renoncé lundi à entraîner Clermont (L2), ce qui aurait fait d'elle la première femme à entraîner un club professionnel en France, a expliqué ce mardi qu'il s'agissait d'une décision "purement personnelle". On n'en saura pas plus puisque la technicienne a coupé court aux questions des journalistes en quittant la salle de conférence en laissant le président du club, Claude Michy, le seul auquel elle estime devoir rendre des comptes, seul face à la presse.

"C'est une décision étonnante, surprenante, incompréhensible", a enchaîné  M. Michy, s'exprimant à son tour devant la presse. "C'est une femme, elles sont  capables de nous faire croire un certain nombre de choses (...) Elle a simplement dit: +je m'en vais+, on n'a pas réussi à lui faire changer d'avis. Elle part avec son secret." "Elle a un problème de confiance qui s'est installé, mais je ne sais pas  par quoi elle a été déstabilisée (...) Maintenant c'est la suite qui compte. Le  club est structuré, il y a un staff pour entraîner les joueurs. On trouvera un  autre entraîneur, ou une entraîneuse", a poursuivi Michy. Annoncée en mai à Clermont-Ferrand, l'arrivée d'Helena Costa avait fait l'effet d'une bombe et donné à ce club de 2e division d'Auvergne une aura internationale, jusqu'aux pages du New York Times. L'annonce de sa défection a conduit 45 entraîneurs à postuler à sa place  depuis lundi, mais aucune femme: "par contre j'en ai appelé une!", a lancé le  président du club avec humour. La reprise de l'entraînement devait avoir lieu ce mardi.

Colère et tristesse

Sonia Souid, l'agent qui avait repéré Helena Costa et avait suggéré à la direction du club de Clermont de l'embaucher, n'a pas eu plus d'explications à donner sur le coup de théâtre de lundi. "Je ne reconnais pas l'Helena Costa qui s'est présentée devant nous il y a un mois (...) On s'est retrouvé face à un mur, elle avait déjà pris sa décision. Je suis en colère et triste, pour toutes les autres femmes qui  auraient voulu être à sa place. Je suis en colère car c'est une décision égoïste", a-t-elle asséné. Sonia Souid, ancienne Miss Auvergne, est l'une des rares femmes à exercer  la profession d'agent dans le monde très masculin du ballon rond. Agée de 36 ans, surnommée le "Mourinho en jupons", Helena Costa avait  assuré le 22 mai, lors de sa présentation à Clermont, qu'elle n'avait "pas  peur" d'entraîner l'équipe clermontoise.

Vidéo : le départ inexpliqué de Costa

AFP