L'entrée du tunnel menant aux vestiaires (MMArena, Le Mans)
Le Mans au bout du tunnel ? | Xavier Richard

Cormier paye la note

Publié le , modifié le

Malgré l'échec pour la montée en L1 (devancé par Dijon à la différence de buts), Arnaud Cormier avait conservé la confiance de son président manceau Henri Lagarda. Cinq mois plus tard, Le Mans se traîne à la 17e place de la L2. "Cette décision a été difficile à prendre mais s’est imposée à moi au vu du bilan de l’équipe professionnelle, indique Legarda. Le constat est simple : avec 16 pts en 18 matchs nous ne sommes pas du tout dans le rythme d'un maintien.

Brocardé par les supporters depuis la reprise estivale, Daniel Jeandupeux avait lui aussi été écarté (il partira en juin prochain), laissant Cormier avec les pleins pouvoirs. Le dernier match à domicile contre Angers a peut-être été le détonateur de ce limogeage. Le Mans menait 2-0 avant de se faire rejoindre par le SCO. Place désormais à une opération sauvetage comme à Monaco mais sans les millions d'euros.

"L’urgence de la situation nous impose donc de nous mettre en ordre de bataille pour une opération commando sur la deuxième partie de saison, confirme Legarda qui n'a pas oublié de remercier Cormier pour ses 15 ans d'engagement au club. Il en va de l’intérêt supérieur du Mans FC au-delà même des cas individuels. Pour mener à bien cette mission et créer une nouvelle dynamique, un nouvel entraîneur sera donc nommé dans les jours à venir." Le successeur de Cormier devrait être annoncé vendredi lors d'une conférence de presse.

Xavier Richard @littletwitman