Mana Demblele
Mana Demblele | Maxppp

Clermont à l'assaut du podium

Publié le , modifié le

En attendant Nantes-Reims qui se disputera lundi, la bataille pour les places sur le podium -synonyme de montée en L1- se poursuit lors de la 32e journée. Pendant que Bastia compte bien enfoncer le clou face à Sedan, Troyes joue gros lors de son déplacement à Istres. Au pied du podium, Clermont aimerait bien repasser devant Troyes mais n'aura donc pas le droit à l'erreur contre Angers.

Si Bastia qui compte 13 points d'avance sur le quatrième à sept matches de la fin, est presque assuré de rejouer parmi l'élite la saison prochaine, les deux derniers billets sont très ouverts. Alors qu'il reste encore 21 points à gagner jusqu'à la fin de saison tout reste mathématiquement très ouvert. Seulement six points séparent cinq candidats pour les deux tickets restant, de la deuxième place occupée actuellement par Reims, à la sixième de Tours. C'est dire si ce championnat va être très disputé jusqu'à la dernière journée. Reims qui a conservé sa deuxième place à la faveur d'un nul 2-2 face à Clermont, devra patienter jusqu'à lundi avec son déplacement à Nantes pour savoir si il reste sur le podium.

En attendant, Troyes se prépare à un voyage relativement difficile à Istres, 8e mais qui ne compte finalement que sept longueurs de retard sur son adversaire, troisième. Pour Lilian Thuram, son équipe de Troyes a les armes pour rester sur le podium jusqu'au bout. "On est dans le trio de tête et nos adversaires vont vouloir notre peau. Il faudra faire face. On est armé pour ça", indique le portier de l'Estac. "On a un nouveau statut, il ne faut pas se le cacher. Nous devons nous l’approprier, l’assumer et le défendre", explique le cousin de Lilian Thuram.

Mais c'est sans doute Clermont qui va avoir le plus de pression. Alors que les Auvergnats avaient été leaders en début de saison, ils occupent en ce moment la plus mauvaise place, au pied du podium. A un petit point de Troyes, les hommes de Michel Der Zakarian doivent encore maudire leur match nul contre Reims qui leur aurait permis en cas de succès de se retrouver deuxième. Avec des joueurs de la qualité d'un Romain Alessandrini, et l'une des toutes meilleures défenses du championnat, les Clermontois espèrent bien prendre les trois points du succès face à une équipe du SCO d'Angers qui lutte pour sa survie.

Et si la lutte pour la remontée promet d'être serrée jusqu'au bout, celle concernant le maintien le sera tout autant. Et cette 32e journée peut s'avérer décisive avec plusieurs chocs entre mal classés. Le Havre, 17e, reçoit ainsi l'avant-dernier Boulogne, tandis que Le Mans, en position de premier relégable, accueille Amiens, la lanterne rouge. Enfin, Metz aimerait se donner un peu d'air face à Monaco.

Romain Bonte