Le Mans Helstad Lamah joie 10 2010
La joie des Manceaux, Helstad et Lamah en tête | lemansfc.fr

Chic et choc au Mans

Publié le , modifié le

Co-leaders de L2, Sedan et Evian poursuivent leur lutte à distance lors de la 21e journée qui débute samedi après-midi. Les deux équipes auront l'avantage de jouer à domicile face respectivement à Dijon et Nantes, deux équipes qu'un succès relancerait dans la course à la montée. L'évènement de la journée aura lieu dans la Sarthe avec l'inauguration du nouveau stade du Mans, MMArena, où les Sarthois, 3e, accueillent Ajaccio, surprenant 4e.

Après six matches sans défaite dont trois 0-0, Sedan a fini par prendre les rênes de Ligue 2. Les Sangliers ont retrouvé un peu d'efficacité face à Châteauroux en match en retard (2-0) après n'avoir inscrit qu'un seul but en quatre matches de championnat. "Il faut faire honneur à cette place qui est pour nous une bonne carotte", avance Kassim Abdallah, le défenseur ardennais. Pour conforter son nouveau statut, le CSSA accueille Dijon, modeste 8e, mais à quatre points seulement du podium.

Comme Sedan avec lequel il partage le meilleur total de points de la saison, le club d'Evian-Thonon Gaillard n'a subi que trois revers cette saison. L'équipe haut-savoyarde est dauphine à la différence de buts (+16 contre +11), mais reste à l'affut du moindre faux pas de son rival. Seulement, l'ETG ne s'est plus imposé depuis trois rencontres et la venue de Nantes n'a rien de rassurant. Les Canaris ne voyagent pas trop mal. Ils n'ont été défaits qu'à deux reprises et alignent surtout la meilleure défense de Ligue 2 (15 buts encaissés). Evian, en revanche, affiche un visage plus séduisant à l'extérieur qu'au Parc des Sports d'Annecy où il ne s'est imposé que trois fois en dix matches.

"On sait qu'on n'a pas gagné depuis trois matches mais on ne se focalise pas sur les chiffres, ni sur le classement, assure Cambon. Ce n'est pas la meilleure solution pour avancer mais dans ce classement assez serré on reste quand même en haut. Je pense que Nantes sera en course pour la montée jusqu'à la fin. Comme nous d'ailleurs. Le perdant de notre confrontation ne sera pas condamné".

Le MMArena s'offre un choc

Toute la Sarthe est en ébullition avant la 21e journée. Le Mans, 3e, reçoit Ajaccio, 4e, samedi après-midi. Mais plus que ce choc entre deux équipes de haut de tableau, ce sont les circonstances qui attireront tous les yeux. Le club sarthois inaugure son nouveau temple du football: le MMArena, un stade flambant neuf et le premier "sponsorisé" de France. "Il y a un événement, mais ce n'est pas le nôtre, a expliqué Arnaud Cormier, l'entraîneur du Mans. L'événement pour nous, c'est le match. Cette semaine, c'était impossible de protéger les joueurs vu tous les événements qu'il y a eus. On a remis en place des fondamentaux car il a fallu remettre en place des choses qu'on avait répété tout le début de saison".

Toute la ville rêve donc de premiers pas réussis au MMArena de ses protégés qui restent sur une défaite à Laval (1-2). Devant les yeux du Premier ministre François Fillon, Sarthois pure souche et attendu pour l'évènement. "Il faudra essayer de faire abstraction du côté émotionnel avec le nouveau stade, abonde le capitaine Grégory Cerdan. Mais il y aura du monde, ce sera animé, je crois que ce sera le premier échauffement que je ferai devant un stade plein !"

Rester concentrer sur le jeu sans s'occuper des circonstances, c'est la difficile mission de Thorstein Helstad et les siens. "On ne pourra pas passer à travers, mais il ne faudra pas passer la rencontre à regarder les tribunes et se dire 'tiens c'est joli', prévient aussi Cerdan. Demain, on aura un public nouveau à conquérir." Et un adversaire peu évident à manipuler. A l'aller, les deux équipes n'avaient pas réussi à se départager (0-0). Un point sépare les Corses des Manceaux. Et l'ACA tient une forme olympique avec sept points pris sur neuf possibles.

LIRE AUSSI:
Le naming, c'est du béton !
MMArena, succès assuré?
Le Mans, Valenciennes et les autres