Caen retarde la montée de Monaco

Caen retarde la montée de Monaco

Publié le , modifié le

Battu par Caen (0-1) au stade Louis II, Monaco n'est pas encore en Ligue 1 et devra attendre son déplacement à Nîme le week-end prochain pour assurer définitivement sa montée. De leur côté, les Nordistes se rapprochent du podium et mettent la pression sur Guigamp et Nantes.

Le rocher devra encore patienter. Leader avec six points d'avance sur la 3e place synonyme d'accession à l'échelon supérieur, Monaco a trébuché à domicile (0-1) face à de valeureux Caennais, qui peuvent dire un grand merci à leur gardien Damien Perquis, auteur d'une performance héroïque. 

La rencontre débutait sur un rythme assez élevé. Et Caen, dont l'entraîneur  Patrice Garande, avait annoncé son intention de venir l'emporter à Louis II, se  procurait les premières opportunités. Poyet (1) et Calvé (6) inquiétaient  Subasic, avant que le premier, servi plein axe par Agouazi et complètement  esseulé, ouvre la marque (0-1, 8). Dès lors, les Monégasques, pour lesquels une victoire était indispensable  pour s'assurer dès samedi leur billet pour la Ligue 1, se ruaient à l'attaque.  Germain (9), Tzavellas, sur deux coups francs détournés en corner par Perquis  (18 et 29) ,Raggi (25) sonnaient la charge, sans être assez adroits. 

Caen, meilleure défense de la division, parvenait à repousser les assauts  adverses. Les Normands se créaient même de nouvelles occasions avant la pause.  Ainsi, Subasic s'imposait promptement sur une belle tentative de Nangis (36). A la mi-temps, Claudio Ranieri décidait de sortir Rivière pour le remplacer  par Touré, 16 buts cette saison mais muet en 2013. Monaco poursuivait sa  domination. Une reprise de la tête de Dirar heurtait la transversale (52), un  nouveau coup franc de Tzavellas également (60). 

Mais Monaco, à l'image de Tzavellas, commençait à s'énerver. Des espaces se  libéraient dans son arrière-garde. Montaroup obligeait même Subasic à  s'employer (68). Bien campé sur ses bases, Caen souffrait de moins en moins. Et même si une  ultime chandelle de Wolf s'écrasait sur la transversale de Perquis, les  Monégasques perdaient une nouvelle occasion de monter en première division.

Vidéo: Monaco battu par Caen à Louis II Voir la video

AFP