Istres Caen
El Arabi (Caen) devance Lejeune (Istres) | MAXPPP-PQR-OUEST FRANCE-JEAN YVES DESFOUX

Caen raccroche le wagon, Angers leader quand même

Publié le , modifié le

Angers a pris provisoirement la tête de la Ligue 2 malgré le petit nul (0-0) concédé à Dijon. Monaco aura l'occasion de repasser devant lundi face à Châteauroux. Vendredi, grâce à son large succès (0-4) à Istres, Caen a réalisé la bonne opération de cette 10e journée en se hissant à la 4e place. Nantes, en revanche, a perdu du terrain en tombant à Ajaccio (3-1) alors que Lens s'est imposé sur le fil contre Niort (1-0)

Dijon tient le choc 

Dijon et Angers se sont séparés sur un nul (0-0) qui n'arrange personne. Car même si les Angevins peuvent se satisfaire de se hisser à la 1re place, et s'ils ont parfois pris quelques risques offensifs, et se sont créé des occasion, ils ont laissé filer trois points à leur portée, en ne transformant pas leurs possibilités face à des Dijonnais à la peine, qui avaient pour circonstances atténuantes d'être privés de nombreux joueurs puis, réduits à dix à la 53e minute, après l'expulsion de Rémy. Ni Doré, ni Keseru dont un coup franc s'écrasait sur la le poteau de Reynet, ne pouvait déverrouiller ce match plutôt décevant. Dijon faisait le dos rond et Angers devait se contenter d'un petit point alors que les Bourguignons, somme toute, se contentait de ce nul et d'avoir sauver les meubles, même si celui-ci ne leur permettait de remonter sur le podium.

Istres se fait surprendre    

Istres n'avait plus encaissé le moindre but depuis 547 minutes avant le coup d'envoi du choc face à Caen. Une minute plus tard, la série prenait fin ! Un éclair de Nabab plaçait les Normands dans les meilleures dispositions. Solides, les hommes de Dumas allaient faire preuve d'une remarquable solidarité pour préserver l'avantage acquis avant de porter le coup de grâce dans les dernières minutes par Duhamel (0-2, 83e), Poyet (0-3, 87e) et Cuvillier (0-4, 90e). Grâce à ce large succès, les Caennais reviennent à un petit point de leur adversaire du soir au classement. 

Lens s'enfonce

Nantes, en déplacement sur le terrain du Gazelec, aurait pu effectuer un pareil rapproché, mais les Canaris se sont lourdement inclinés en Corse (3-1). Un doublé de Saadi, notamment, permettait ainsi au club corse de prendre quelques distances avec la zone rouge. Auxerre et Lens, deux autres clubs "historiques", ont connu des fortunes diverses ce vendredi. Réduits à dix après l'expulsion d'Hengbart, coupable d'une main sur sa ligne de but, les Bourguignons, qui menaient pourtant au score, ont été défaits par Le Havre (2-1). Les Sang et Or, qui avaient encaissé 12 buts lors des 4 derniers matchs, ont longtemps buté sur la défense de Niort mais Pollet, à la 87e minute, délivrait Bollaert (1-0) et permettait aux Nordistes d'engranger trois points d'autant plus précieux que Clermont, concurrent direct des Lensois, l'avait aussi emporté à Arles-Avignon (0-2). 

En revanche, les affaires ne s'arrangent pas pour Sedan, de nouveau défait à Le Mans (1-0) et qui reste scotché à la dernière place du classement. Monaco, le leader à la différence de buts, recevra lundi Châteauroux tandis que son rival direct, Angers, se sera déplacé samedi à Dijon. Le SCO a l'occasion de mettre la pression sur les Monégasques...