Patrice Garande, Caen
Patrice Garande, entraîneur de Caen, dépité | Franck Dubray/MAXPPP

Caen manque le coche

Publié le , modifié le

Caen a mené deux fois au score contre Dijon au stade Michel d'Ornano à l'occasion de la 34e journée de Ligue 2 avant de concéder le match nul (2-2). Les hommes de Patrice Garande manquent ainsi l'opportunité de revenir à hauteur de Guingamp sur la troisième marche du podium.

Le Stade Malherbe de Caen peut s'en mordre les doigts. Au terme d'une première mi-temps animée et équilibrée, les Caennais ont ouvert le score par Duhamel sur un pénalty généreux accordé par M. Chapron. Auteur d'une faute sur Guerreiro, le milieu de terrain dijonais laissait même ses partenaires à dix, contestant la décision arbitrale avec trop de virulence. Avec ce succès, les hommes de Patrice Garande éjectaient provisoirement Guingamp du podium de Ligue 2. Au lieu d'enfoncer le clou sur leur pelouse, les pensionnaires du stade Michel d'Ornano ont laissé Dijon revenir dans le match. Les Bourguignons égalisaient grâce à Diallo (64e). Dans la foulée, Duhamel redonnait l'avantage aux locaux (66e).

Le portier bourguignon Baptiste Reynet gardait les siens à flots, mettant en échec Duhamel puis Nabab. Les Dijonnais ne lâchaient rien et se voyaient récompenser en toute fin de match. Koné parvenait à tromper Perquis en détournant une frappe (88e). Avec ce 5e match nul consécutif, le SMC reste scotché à la 4e place du classement à deux points de l'En Avant Guingamp, 3e. A domicile, les Normands n'ont pas su profiter de la défaite des Bretons hier soir à Istres et laissent filer Nantes à 6 points. En cas de victoire lundi à Sedan, l'ASM sera donc officiellement de retour parmi l'élite.

Jerome Carrere