Istres Caen
| MAXPPP-PQR-OUEST FRANCE-JEAN YVES DESFOUX

Caen enlève le derby normand

Publié le , modifié le

Après un début de saison chaotique, Caen revient se mêler à la lutte des prétendants pour retrouver l'élite. Le Stade Malherbe réalise une belle opération puisqu'il monte pour la première fois sur le podium de Ligue 2 après sa victoire dans le derby normand devant Le Havre (2-0) lundi en match de clôture de la 13e journée.

Après trois revers consécutifs à domicile, les Caennais ne pensaient sans doute s'en sortir si bien surtout dans un derby toujours très attendu. Mais les Havrais ont cette année bien des raisons de se faire du souci, notamment dans l'engagement, où ils ont manqué de ressort, et dans l'organisation du jeu où ils été totalement dominés. Face à l'impossibilité du HAC, pourtant invaincu depuis la 7e journée, de se créer des occasions, les hommes de Garande se sont lâchés dans une partie où ils n'ont que rarement été inquiétés.

Avec une défense densifiée à partir de laquelle partait la plupart des mouvements, le Stade Malherbe se créait rapidement les meilleures occasions. Intenable, Guerreiro voyait une frappe repoussée dans les pieds de Montaroup qui prenait le temps de trouver la lucarne havraise (34, 1-0). Le HAC avait l'occasion de menacer l'arrière-garde caennaise, sur un coup franc de Koïta, mais Perquis sortait le ballon sans difficulté (41). Ce rare éclair de révolte ne perturbait pas des Caennais prudents et audacieux à la fois. Sur un bon centre de Guerreiro, Poyet s'élevait dans la défense ciel et marine pour ajouter le but du break de la tête (57, 2-0). Rentré à la place de Duhamel, Traoré ratait une balle de 3-0 (80).
Boucher, le gardien du Havre, avait encore l'occasion de sauver son but devant Kandia Traoré (ancien Havrais...), pour limiter les dégâts et l'ampleur de la victoire de Caennais volontaires et sérieux face à une faible équipe havraise.