Alexandre Alphonse, Brest
L'attaquant brestois Alexandre Alphonse | PHOTOPQR/OUEST FRANCE

Brest se saborde, Le Havre grimpe

Publié le , modifié le

Le Stade Brestois a manqué l'occasion de prendre provisoirement la tête de la Ligue 2 en concédant le nul à Laval après avoir mené 2-0 lors de la 11e journée. Vainqueur d'Arles-Avignon, le Gazélec Ajaccio est deuxième, en attendant les matches de Dijon et Troyes, premiers du championnat avant les rencontres du soir. Dans le bas du tableau Tours, Clermont et Châteauroux n'ont pas réussi à gagner pour se donner de l'air.

Les résultats de la 11e journée de Ligue 2
Le classement général

Alexandre Alphonse aurait pu être le grand héros de la soirée du côté de Laval. Déjà auteur de trois buts, tous synonymes de victoires depuis le début de saison, l'attaquant brestois a signé un doublé sur la pelouse des Tangos (48e, 53e). Deux réalisations qui auraient dû propulser les pensionnaires du stade Francis Le-Blé en tête du classement. Troisième à trois points du leader Dijon à l'entame de cette journée, les Bretons étaient virtuellement leaders du championnat. Un bonheur de courte durée. Sanctionné d'un deuxième carton jaune, Moimbé a laissé le Stade Brestois à dix (55e). Dix-sept minutes plus tard, Bekamenga réduisait l'écart (72e) puis Robic remettait les deux formations à égalité (2-2, 84e). S'ils doivent légitimement être déçus, ce point du nul suffit aux hommes d'Alex Dupont pour destituer Troyes, en visite à Créteil lundi, de son rang de dauphin. Pis, les Aubois sont provisoirement rejetés du podium par le Gazélec Ajaccio.

Le Gazélec étonne

Hôte d'Arles-Avignon, le promu corse a poursuivi son étonnant début de saison en l'emportant tranquillement (3-1) sur une pelouse horrible. Larsen Touré (24e) a eu beau répondre à Youga (8e) sur pénalty, les Ajacciens ont repris le manche pour plier le match avant la mi-temps grâce à Tsihumbu (37e) et Ducourtioux (3-1, 41e). Dans leur sillage, Nancy a manqué de monter sur la boîte en concédant le nul à Auxerre. Menés à deux reprises (Kilic, 21e, Nabab, 68e), les ouailles de Pablo Correa sont revenus grâce à Demblé (38e) sur pénalty et Dalé (83e). Tombeur d'Angers dans le duel des ambitieux proches du podium, Le Havre a empoché la victoire grâce à Mombris (21e) et monte au 5e rang. Après un début de saison compliqué, les Normands restent sur cinq matches sans défaite (4 victoires, 1 nul). Malgré les rumeurs de rachat par Christophe Maillol, les performances du HAC sur le terrain ne déclinent pas.

Les cancres s'enfoncent

Invincibles depuis cinq rencontres, Sochaux a confirmé sa forme étincelante en étrillant Châteauroux. Bérenguer avait ouvert le score sur pénalty très tôt dans le match (3e). Devant ses supporters, la Berrichonne n'a pas baissé les bras et s'est remis dans le bon sens par le biais de Makengo (60e). Mais les Lionceaux étaient trop forts et n'ont pas mis longtemps à faire payer aux locaux leur tentative de rébellion. Cacéres (66e), Buttin (76e) et Ilaimaharitra (1-4, 82e). Comme les Castelroussins, 17e et aux portes de la zone de relégation, les autres mal classés n'ont pas gagné. Clermont est d'ailleurs le seul à n'avoir pas perdu. Avec un csc, Pedretti (36e) avait donné aux troupes de Corinne Diacre l'avantage. Mais Diop (72e) a réduit leurs espoirs à néant. Tours, 19e, a connu le même genre de scénario. Adnane (47e) a mis les siens dans le bon sens, mais Nîmes ne voyaient pas les choses ainsi. Lacourt (54e) et Robail (69e) ont fait trembler les ficelles tourangelles pour repartir avec les trois points. 

Jerome Carrere