L1 Brest Lens Grougi 112010
Le milieu de terrain Bruno Grougi à la bagarre | AFP - Fred Tanneau

Brest retrouve le podium

Publié le , modifié le

Après trois matches sans succès, Brest a retrouvé le podium et repris sa marche en avant en disposant de Lens (4-1) en match en retard de la 15e journée de Ligue 1. La rencontre avait été interrompue samedi à la mi-temps pour cause de neige. L'incroyable promu a bien fait d'attendre deux jours supplémentaires: dans de meilleures conditions, il a présenté une belle partition offensive. Lens, de son côté, ne sort pas de la zone rouge.

Malgré une température glaciale, Brest, toujours invaincu à domicile, a peu tremblé pour venir à bout de Lensois peu inspirés, hormis au retour des vestiaires. Le héros du soir s'appelle Bruno Grougi, auteur d'un doublé et de deux passes décisives ! Deux coups de pieds arrêtés qui ont fait la différence. D'abord un coup franc trouvant une splendide tête renversée de Romain Poyet pour l'ouverture du score (1-0, 11), puis un corner et un nouveau coup de tête puissant signé Baysse (2-0, 19), qui donnaient rapidement l'avantage aux Bretons.

Mais la réduction du score par Eduardo juste avant la pause jetait un froid (2-1, 44) supplémentaire sur la rencontre. Les Lensois se montraient ensuite un peu plus virulents, et monopolisaient le ballon, mais leurs attaques manquaient de tranchant et avaient bien du mal à porter le danger sur le but brestois.Les hommes de Dupont laissaient venir et plaçaient des contres. Deux d'entre eux allaient être couronnés de succès, toujours sous la houlette de Grougi, qui étouffait les derniers espoirs artésiens en trompant Runje après une frappe de Roux sur le poteau (3-1, 65), puis en reprenant de la tête un centre parfait de Roux (4-1, 81).

Les Brestois obtenaient une victoire probante leur permettant de revenir en haut de tableau. Pour Lens en revanche, la situation reste pour le moins compliquée.

Réactions:

Alex Dupont (entraîneur de Brest): "Le score est  élogieux même si la victoire est méritée, ce n'était pas facile. L'équipe a dû  batailler et s'arracher. Pour nous maintenant, c'est trois points important,  au-delà de la victoire et on n'oublie pas notre objectif qui est de faire ce  qu'on sait faire, jouer. On se rapproche de notre objectif. On a fait un bon  pressing sur un terrain difficile, on a marqué de beaux buts. Et il y avait  l'efficacité. On est heureux pour Grougi qui a été déterminant, et pas seulement  sur les phases arrêtées, il a été très opportuniste. Cela doit lui montrer qu'il  a le talent pour finir. Il faudra qu'on soit capable de mettre les louanges  qu'on va nous servir pour se concentrer sur le prochain match contre Paris. Le  podium ? J'ai dit on évite les louanges ! Le petit couac c'est le but encaissé  avant la mi-temps, ça aurait pu nous faire douter mais l'équipe a repris le  match mais on aurait pu l'éviter. Pour le maintien on avance, oui, on ne va pas  se mettre à regarder dans le rétroviseur, on va regarder devant soi."

Bruno Grougi (milieu de terrain de Brest, auteur d'un doublé): "C'est une  soirée comme j'en ai jamais vécues. C'est un rêve ! Je me suis appliqué à mettre  le premier coup franc où il fallait car on a des bons joueurs de tête. Ensuite,  quand on voit que ça réussit, je tente du pied gauche et de la tête pour mes  buts. J'étais content que ça marche. C'est une soirée qui, je l'espère, va  m'apporter de la confiance pour la suite".

Christian Grégoire