Brest rate la troisième marche

Brest rate la troisième marche

Publié le , modifié le

Trop maladroits dans le dernier geste pour venir à bout de Laval (0-0) samedi après-midi, les Brestois ont raté l'opportunité de grimper sur le podium de la Ligue 2 à l'issue de la 29e journée. Les joueurs d'Alex Dupont restent ainsi à une longueur de Dijon et du Gazélec Ajaccio, qui avaient concédé le nul la veille. Les Lavallois restent scotchés en milieu de tableau.

Les Brestois avaient besoin d’une victoire. Elle les aurait propulsés sur la troisième marche du podium de la Ligue 2. Perdu. Enfin, pas tout à fait : samedi après-midi, à Francis-Le Blé, l’équipe d’Alex Dupont a été accrochée par Laval (0-0). Elle reste donc aux portes du Top 3. A une longueur de Dijon et du Gazélec Ajaccio. La veille, eux aussi avaient lâché deux points en route, respectivement devant Valenciennes (1-1) et sur la pelouse d’Arles-Avignon (0-0), lors de cette 29e journée.

Si Brest a concédé son deuxième nul d’affilée, huit jours après celui ramené de Tours (1-1), c’est avant tout parce qu’il a cruellement manqué de justesse dans le dernier geste. Les Bretons ont eu maintes fois l’occasion de prendre à défaut la défense mayennaise. Toutes manquées. Gaëtan Courtet (25e) en première période, puis Birama Touré en seconde (62e et 73e), ont tour à tour raté le cadre.

Invaincus depuis trois rencontres, les Brestois viennent tout de même d’engranger cinq points sur neuf. Dans deux semaines, ils croiseront la route d’un concurrent direct pour la montée : le Gazélec, qu’ils iront défier le 6 avril chez lui, à Ajaccio. Les Lavallois, englués à la 11e place, accueilleront un autre prétendant à la Ligue 1 pour le compte de la 30e journée : Sochaux. Les Doubistes n’ont, eux aussi, pas dit leur dernier mot. Leur nette victoire face à Châteauroux (3-0), vendredi, les a ramenés au sixième rang. A quatre unités d’un podium dont Troyes et Angers trustent les deux premières places.

Gil Baudu @gbaudu