Jérôme Rothen
Bastia à l'attaque avec Rothen et Khazri | MAXPPP - PHOTO PQR-NICE MATIN-GERARD BALDOCCHI

Bastia peut creuser l'écart

Publié le , modifié le

La 30e journée de Ligue 2 pourrait permettre vendredi au leader Bastia de creuser encore l'écart sur ses poursuivants et de prendre plus que jamais une option pour la montée dans l'élite. Derrière Reims, Troyes, Clermont et Sedan se disputent deux places, alors que Nantes, Istres, Châteauroux, et Tours restent en embuscade.

Après huit matches consécutifs sans défaite depuis celle concédée à Clermont en janvier, Bastia a pris un avantage conséquent sur le championnat de Ligue 2 et il serait surprenant que le club corse, après une montée de National la saison dernière, ne connaisse pas une nouvelle progression éclair à l'échelon supérieur, en retrouvant la L1 sept ans après l'avoir quittée. Meilleure attaque (47 buts) et meilleure défense (37 buts encaissés), le SCB a l'occasion de prendre dix points sur son poursuivant Reims, vendredi en cas d'un succès sur Laval.

Car dans le même temps, les Champenois auront un déplacement difficile sur la pelouse d'Istres, qui vient de prendre cinq points en 3 matches et s'est replacé dans un quatuor de poursuivants à la 6e place, avec cinq points de retard seulement sur le 3e Troyes. Des Troyens qui justement joueront gros pour la suite de la saison- lundi en match décalé- à Nantes, l'un des ces autres membres du quatuor qui, tout comme Châteauroux qui accueillera Amiens, ou Tours opposé à Angers, après un parcours en dents de scie, sont revenus à une position somme toute intéressante au classement. S'ils se pensaient hors course il y a encore quelques semaines, tous peuvent se remettre désormais à y croire.   

Finalement, ce sont peut-être les Clermontois, actuellement au pied du podium, qui pourraient profiter d'un revers de Troyes, qui les a battus lors de la précédente journée. Ils devront pour cela s'imposer devant Le Havre, ce qui est évidemment à leur portée, à condition de retrouver un second souffle. Car ils n'ont plus gagné depuis la 21e journée et n'ont pris que six points.

En fin de tableau, sont au programme deux matches explosifs: Metz (18e) reçoit Boulogne (19e) et le Mans (17e) accueille Monaco (16e). Avec seulement 4 points entre Laval (10e) et Metz, premier relégable, tous les matches risquent de valoir cher.     

Christian Grégoire