Bastia

Bastia

Publié le , modifié le

Bastia s'est emparé provisoirement de la 1re place du championnat de Ligue 2 après sa victoire à Monaco (1-0) lundi dans le dernier match de la 23e journée. Le match est resté très longtemps verrouillé entre deux formations qui ont du mal à trouver des solutions offensives, avant que les Corses ne trouvent la délivrance par Diallo à trois minutes de la fin.

Depuis le début de la saison, les promus bastiais se sont installés aux avants-postes et au fur et à mesure des journées, ont confirmé qu'il allait falloir compter avec eux. pour la montée. Même si les Monégasques sont en situation difficile cette saison, la victoire du SC.Bastia, dans un stade où il n'avait gagné depuis quatre décennies, est très importante pour la suite. Bastia compte désormais un point d'avance sur Reims et deux sur Clermont, mais ce trio a creusé un léger écart sur les poursuivants puisque Nantes, 4e, est à cinq points des Clermontois. 

L'actuel sélectionneur du Maroc, le Belge Erik Gerets, et son adjoint  Dominique Cuperly, assistaient à la rencontre pour suivre le néo-Monégasque  Dirar, qui faisait ses débuts dans l'équipe de la Principauté avec trois autres  nouvelles recrues hivernales, Subasic, Koman et Barazite.

Après une première période plutôt poussive, au cours de laquelle les Monégasques, qui s'étaient un peu rassurés après une série de cinq matches sans défaite, tentaient de construire mais sans parvenir à dominer techniquement, le match semblait tomber dans une certaine somnolence. Après la pause, les Bastiais sortaient davantage de leur torpeur. Et à l'image de la grosse occasion qu'ils se sont procurés en 1re mi-temps sur un coup-franc de Rothen sorti de la lucarne par Subsic, le portier de Monaco, c'est sur un coup de pied arrêté qu'ils allaient trouver la faille.

Sur un corner  concrétisant la domination bastiaise,  Rothen trouvait Diallo dont la tête déviée par un défenseur monégasque et annihilait les derniers espoirs de l'ASM dans cette rencontre.

Ça se corse pour Monaco

Seize personnes ont été interpellées en marge du match.Douze personnes ont été interpellées pour "perturbations", quatre autres pour possession de fumigènes et de bombes agricoles

Quelques actions sporadiques mais manquant de percussion, signées Barazite, Koman, ou Germain, ce fut tout pour une formation de Monaco qui a eu du mal à jouer ensemble et qui a fini par s'éteindre. Il ne lui a pas manqué grand chose pour arracher au moins un nul, mais cette équipe s'est montrée trop brouillonne et trop fébrile. Cette défaite qui la laisse engluer en position de relégable n'arrange pas ses affaires. Le doute continue de s'insinuer dans une équipe de Monaco qui a pourtant fait table rase pendant le mercato pour tout reconstruire afin de sauver les meubles. 

Au contraire de Bastia, qui affiche plutôt de la sérénité, qui a su digérer ses passages à vide pour finalement trouver des ressources intéressantes, à l'image de Rothen, dont la patte gauche est toujours aussi précieuse, et de Diallo, auteur de son 6e but.

francetv sport @francetvsport