Auxerre
. | .

Auxerre fait du surplace

Publié le , modifié le

Auxerre a concédé un 4e nul depuis le début de la saison en étant tenu en échec par Brest (0-0.) lundi en match de clôture de la 6e journée de ligue 2. Les Bourguignons confirment qu'ils sont vraiment rentrés dans le rang et que leurs ambitions de retour dans l'élite s'éloignent de plus en plus. La situation semble tout aussi compliquée pour Brest, qui a apparemment beaucoup de difficulté à digérer sa relégation.

Une fois encore, les Auxerrois ont livré une partie bien mièvre, sans beaucoup d'allant et de percussion. Finalement, et bien que diminués, les Brestois sont venus prendre un point à l'Abbé-Deschamps, au terme d'un match plutôt terne au cours duquel il n'y a eu que peu d'occasions.

Les attaquants des deux formations n'ont pas effet pas été très gâtés, privés d'espaces pour s'exprimer. Sauf Verdier, l'avant-centre breton qui était le plus en vue, gâchant néanmoins les opportunités dont il a bénéficié. Car Brest parvenait à profiter de errements défensifs auxerrois, mais Verdier (5, 14) ne cadrait pas dans le jeu, n'inquiétanrt vraiment le gardien Sorin que sur coup-franc (26), et c'était à peu près tout jusqu'à la pause. Au retour des vestiaires, ce même Verdier bien lancé dans l'espace, manquait encore le cadre face à Sorin (54) puis sur un retourné devant le but grand ouvert des Auxerrois (86).

Du côté de l'AJA, on avait également du mal à trouver les espaces, même si Segbefia (12e), d'une belle frappe à 25 m, obligeait Thébaux à s'y reprendre à deux fois pour capter la balle, alors que Ntep bougeait beaucoup mais ne cadrait pas et que Sammaritano s'efforçait de distiller des bons ballons. Mais c'est sur un corner de Ngando qui remplaçait Sammaritano, que l'AJA s'offrait sa plus grosse occasion, Coulibaly trouvant la base du poteau gauche de Thébaux battu (71). Ngando avait ensuite la balle de match dans le temps additionnel, mais le portier breton s'interposait.