Anthony Le Tallec - Auxerre
Anthony Le Tallec, auteur du deuxième but d'Auxerre | AFP - JEFF PACHOUD

Auxerre et Dijon ne ratent pas leur rentrée

Publié le , modifié le

Les relégués Auxerre et Dijon ont fait une belle entrée dans la Ligue 2 version 2012-2013, en s'imposant respectivement contre Nîmes (2-0) et Guingamp (1-0), vendredi soir, dans une première journée riche en matches nuls.

Auxerre, malgré les soucis financiers et le départ de 15 joueurs cet été, a bien débuté son championnat, 32 ans après avoir quitté la 2e division, avec une victoire sur le promu Nîmes.
Grâce au premier but de la saison signé Langil, dès la 13e minute, puis celui de Le Tallec (56), l'AJA n'a donc pas souffert de l'absence du public au stade Abbé-Deschamps, en raison du huis-clos prononcé après les incidents contre Montpellier lors de la dernière journée de L1 en mai.

Les autres relégués de l'élite, Dijon et Caen, ont connu des fortunes diverses. Dijon a fait le strict minimum contre Guingamp (1-0), grâce à un but de Corgnet, et Caen a seulement ramené le nul de chez le promu du Gazéléc Ajaccio (0-0).

De son côté, Angers a commencé de la meilleure des manières face au prétendant à la montée Sedan (1-0). Le promu Niort a longtemps cru s'imposer contre Clermont après le but de Durak, mais le vétéran Jean-François Rivière (35 ans) a sauvé les meubles auvergnats en fin de rencontre (84).

Une situation qu'ont connu Nantes et Laval. Pancrate avait marqué pour Nantes contre Istres, mais les Provençaux ont égalisé juste avant le temps additionnel par Akrour (1-1). Laval s'est fait rejoindre sur le fil par Châteauroux (1-1), grâce à Nestor (85e). Le Havre a perdu contre Arles-Avignon (2-1). Yohan Rivière avait bien ouvert le score pour les Normands, mais Draman, puis Rocchi, ont gâché l'inauguration officielle du stade Océane.

Samedi, Lens fera son entrée face au Mans, sauvé mercredi de la relégation administrative. Enfin, l'épouvantail Monaco, racheté cet hiver par le milliardaire Dmitry Rybolovlev, accueillera Tours lundi, avec pour objectif de montrer que le Rocher est bien capable de remonter.

AFP