Charles Diers (SCO Angers) déborde Pascal Bérenguer (FC Tours)
Charles Diers (SCO Angers) | PHOTOPQR/OUEST FRANCE

Angers tient bon, Caen se replace

Publié le , modifié le

Angers a conservé sa place de leader de Ligue 2, en dépit du match nul (1-1) concédé face à Tours pour le compte de la 9e journée. En attendant le choc Lens-Metz lundi, le SCO reste aux commandes, désormais devant Caen qui s'est imposé (1-0) devant le Havre.

Soirs de derbys 

La situation reste très serrée en tête du championnat, puisque Angers a laissé passer l'occasion de prendre un léger avantage, au terme d'un derby des pays de la Loire très disputé. Les Angevins ont souffert  à domicile face à de vaillants Tourangeaux encore sur le podium alors qu'ils ont failli être rétrogradés pour raisons financières en National cet été Kouakou idéalement servi par Bergougnoux trompait Malicki (28) mais Romain Thomas égalisait pour le SCO d'une belle tête (49).

L'autre derby du soir, celui de Normandie, a vu la victoire de Caen grâce au penalty tardif de Fajr (84) consécutif à une faute de Zargo Touré, Le Stade Malherbe se replace sur le podium, en attendant l'opposition entre Lens et Metz lundi. Dans un autre derby, bourguignon celui-là, Dijon a battu Auxerre (1-0) par l'entremise de Koro Koné (30); une troisième victoire de suite pour des Dijonnais bien relancés à la 5e place après un début de saison poussif.

Troyes dans une bonne dynamique

Derrière, seul ancien pensionnaire de la saison précédente de L1 à s'être imposé, de belle manière à Istres (2-0) avec un but contre son camp de Doumbia  (10e) et une réalisation de Gimbert (15), Troyes revient parmi les premières positions, en remontant à la 6e place.  Nancy, mal en point, a limité les dégâts devant le 7e, Arles-Avignon (0-0)  alors que Clermontt, 8e, n'a ramené que le point du nul de Nîmes (1-1), Benmeziane (90) répondant in extremis à Bettiol (40) qui avait battu Merville, abandonné par sa défense. 

Toujours pas de victoire pour le CA.Bastia qui n'a pu faire mieux qu'un nul face à Laval (1-1).   

Christian Grégoire