Alexandre Letellier
Alexandre Letellier, le gardien du SCO d'Angers | LA VOIX DU NORD - DELPHINE PINEAU

Angers leader, Lens perd des points

Publié le , modifié le

Angers est repassé en tête de la Ligue 2 à la faveur de sa courte victoire devant Châteauroux (1-0) samedi lors de la 2e journée, tandis que Lens a abandonné ses premiers points en concédant le nul sur le terrain de Dijon (1-1). Le SCO Angers s'est imposé sur un but de Jérémy Hanin (26e).

Angers totalise six points comme Caen, vainqueur la veille à Laval (2-1),  comme Créteil, qui était venu à bout de Nîmes (3-2), et comme Clermont, qui  s'était imposé au Havre (1-0), mais le SCO est leader grâce à ses cinq buts  inscrits en deux matches. Lens, grand favori pour la montée en L1, a été malmenée en première période  par Dijon. Les Dijonnais ont ouvert la marque par Florin Berenguer (17e) et auraient  pu alourdir l'addition lors de 45 premières minutes où les Lensois ont manqué  d'agressivité. Ils ont toutefois égalisé en fin de première période grâce à leur recrue  argentine Pablo Chavarria (45e).

En seconde période, l'équipe d'Antoine Kombouaré a dominé mais n'a pas su  concrétiser et pointe à la 4e place, à deux longueurs du leader. Nancy, relégué en L2 en mai, a décroché son premier succès (2-1) de la  saison sur le terrain du promu corse, le CA Bastia, grâce à des buts de  Benjamin Jeannot (33e) et Benjamin Moukandjo (62e s.p.). L'ASNL, 4e à égalité avec Lens, a terminé la rencontre à dix après  l'exclusion de Romain Grange (78e). Troyes s'est imposé devant Arles-Avignon sur un but contre son camp de  Yunis Abdelhamid (56e) et s'est replacé en 7e position (4 pts). La rencontre entre Brest et Istres clôturera lundi (20h30) cette 2e journée.

Déclarations :

Olivier Dall'Oglio (entraîneur  de Dijon): "C'est un résultat logique, car les deux équipes ont eu des  occasions. Nous avons hélas concédé un but à cause d'un de ces cadeaux que nous  faisons trop souvent depuis le début de la saison. mais défensivement, il y a  eu plus de détermination que lors des deux matches précédents. Nous devons  aussi être plus efficaces devant. Nous ressortons bien les ballons, mais nous  avons du mal à finir nos actions."

Antoine Kombouaré (entraîneur de Lens): "Si on se base sur la première  mi-temps, le match nul est équitable. Car Dijon a fait une grosse entame, alors  que nous n'étions pas assez présents dans les duels. Mais l'égalisation juste  avant la mi-temps a +reboosté+ l'équipe. Nous savions que Dijon ne pourrait pas  tenir tout le match au même rythme. J'ai apprécié notre seconde période, et je  pense que nous aurions pu l'emporter. L'équipe a disputé trois matches en six  jours, cela a été difficile, surtout quand on joue en pleine chaleur, à 14  heures."

AFP