Keseru angers joie 102012
L'ancien Nantais Claudiu Keseru | Maxppp

Angers-Caen, sur le chemin de la Ligue 1

Publié le , modifié le

Angers face à Caen, c'est le choc de la 33e journée de Ligue 2. les deux équipes n'ont qu'un point d'écart au classement, et la position des Angevins, sur la dernière marche du podium, leur donne pour l'instant le dernier billet pour la Ligue 1. Avec Nantes, visité par Auxerre samedi, qui n'a que trois longueurs d'avance sur les Angevins, et Guingamp, à leur hauteur, qui reçoit Le Mans ce soir, quatre équipe sont encore dans la course pour deux places. Le leader monégasque ne jouera que lundi, à Louis II, face à Clermont.

Angers n'a plus perdu depuis le 15 février dernier, au Havre. Et Caen reste sur trois matches nuls consécutifs. Le match entre ces deux équipes, à six journées de la fin du championnat, risque d'être déterminant pour la montée. Mais ce n'est pas une finale. D'abord parce que même après ce match, il y aura encore quinze points en jeu. Ensuite, parce qu'elles ne sont pas seules à se battre pour prendre l'ascenseur vers la Ligue 1. Entre Nantes, 2e, et Caen, 5e, seulement quatre points. Ils sont donc quatre à se battre pour les deux places derrière Monaco, qui semble bien parti pour devenir champion de France de L2 avec son petit matelas de cinq points sur son dauphin canaris.

A Angers, c'est un virage qui peut survenir sur la route de la L1. Les Angevins, qui rêvent depuis un petit moment de cet exploit, pour revenir dans une élite qu'ils n'ont plus fréquentée depuis 1994. Mais Caen, qui y était encore voici deux saisons, et qui vient de réaliser une excellente phase retour, avec seulement trois défaites en quatorze matches, a retrouvé l'espoir d'y revenir, l'année de son centenaire. Meilleure défense du championnat, l'équipe de Patrice Garande va se frotter au meilleur buteur de L2, le Roumain Keseru, auteur de 17 réalisations cette saison. De la capacité des Normands à demeurer solides sur leurs bases peut dépendre le sort de cette rencontre.