Metz devra encore attendre pour retrouver la L1

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
Metz Grenoble Ligue 2
Metz et Grenoble ont fait match nul, lors de la 34e journée de L2. | LE REPUBLICAIN LORRAIN / MAXPPP

Metz devra attendre au moins jusqu'à vendredi pour valider sa montée en Ligue 1 après avoir concédé le nul (1-1) face à Grenoble, mardi lors de la 34e journée de Ligue 2.

Alors que tous les supporters grenats espéraient fêter le retour dans l'élite avec leurs joueurs dans leur antre de Saint-Symphorien, la fête a été gâchée par Grenoble, et par Troyes, qui l'a emporté (2-0) sur sa pelouse face au Red Star. Avec onze longueurs d'avance sur les Troyens mais encore douze points en jeu, la montée des Mosellans n'est pas encore assurée mathématiquement. Elle le sera vendredi s'ils s'imposent chez la lanterne rouge, le Red Star.

Mardi, les Messins ont pourtant ouvert le score rapidement par Ibrahima Niane (à la 9e minute), mais les Grenoblois ont répondu peu après par Florian Sotoca (20e). Après avoir d'abord buté sur Pape Camara à bout portant, la deuxième occasion a été la bonne pour Niane : après une belle percée de Thomas Delaine, l'attaquant sénégalais s'est arraché pour reprendre un ballon mal négocié par le gardien grenoblois.  

 

Après cette égalisation, Metz s'est éteint et a peiné à se montrer dangereux, avant d'appuyer de nouveau sur l'accélérateur dans les vingt dernières minutes, mais en vain. Pourtant, Metz s'est montré dominateur (59,3% de possession de balle). Les nombres de tirs (13 contre 7) et de tirs cadrés (5 à 3) sont également révélateurs. "Nous allons continuer à avancer afin de valider cette montée le plus rapidement possible. Nous espérons que cela sera dès ce vendredi face au Red Star", a déclaré l’entraîneur du FC Metz, Vincent Hognon, en conférence de presse d'après match. Avant d'ajouter : "Malgré tout, c'est un point supplémentaire vers la montée, et il faut savoir l'accepter." 

Brest talonne Metz

Metz, installé dans le fauteuil de leader depuis la deuxième journée, garde toutefois la tête du classement mais ne compte plus que quatre longueurs d'avance sur Brest, vainqueur sur la pelouse de l'AC Ajaccio (2-0). Une belle victoire que l'équipe doit à ses deux buteurs Cristian Battocchio (45) et Gaëtan Charbonnier (63), meilleur buteur de Ligue 2, qui a inscrit son 25e but de la saison seulement quatre minutes après son entrée en jeu, d'une superbe frappe enroulée du pied droit.

" Notre position aujourd'hui ne nous donne droit à rien. C'est interdit de penser à la Ligue 1 si mathématiquement on n'y est pas. Je reste tendu comme une arbalète", a souligné Jean-Marc Furlan, l’entraîneur de Brest. " Il y a des signes très intéressants évidemment mais n'empêche que mathématiquement, tant qu'on n'y est pas, je me tais". La course au titre de champion de Ligue 2 est donc un peu relancée et les Lorrains ne devront pas se relâcher sous peine de subir une grosse déception. La montée et la fête devront attendre encore un peu.

Les autres résultats de Ligue 2 de ce mardi soir : 

Metz - Grenoble 1-1
Nancy - Orléans 1-0
Sochaux - Châteauroux 0-0
Niort - Gazélec Ajaccio 1-1
Béziers - Clermont 1-1
Ajaccio - Brest 0-2
Troyes - Red Star 2-0
Auxerre - Le Havre 0-1

à voir aussi Metz pour officialiser son retour en Ligue 1 Metz pour officialiser son retour en Ligue 1
AFP