Zlatan Ibrahimovic PSG
Le joueur du PSG, Zlatan Ibrahimovic | AFP - THOMAS SAMSON

Zlatan Ibrahimovic "veut rester" au PSG selon Thiago Silva

Publié le , modifié le

Zlatan Ibrahimovic a survolé la rencontre du PSG contre Reims samedi (4-1). Un doublé et deux passes décisives et les questions sur l'avenir du géant suédois ont ressurgi. A ce sujet, Thiago Silva a été beaucoup plus prolixe que son entraîneur Laurent Blanc.

Zlatan Ibrahimovic affichait un grand sourire avant le match. Il était visiblement ravi de saluer comme il se doit son pote Ezequiel Lavezzi auquel le PSG a réservé une sortie triomphale. Le Suédois a initié le mouvement. C'est lui qui a voulu porter en triomphe l'Argentin avant que ce dernier ne lui réserve son ultime boutade, une passe en profondeur en guise de coup d'envoi fictif. Après la rencontre face à Reims, Ibra pouvait garder son sourire de carnassier. Avec un doublé et deux passes décisives, il a été l'acteur principal du show hebdomadaire du PSG en Ligue 1. Ibrahimovic est impliqué sur 33 buts du PSG cette saison en championnat (23 réalisations et 10 passes), seul Luis Suarez fait mieux dans les cinq grands championnats (35). Cette performance, trois jours après son bon match contre Chelsea en huitième de finale aller de Ligue des Champions et son ouverture du score, a relancé le débat : partira, partira pas en juin prochain? Thiago Silva a lâché un petit scoop dans les travées du Parc des Princes. "A mon avis, il peut rester car il pourrait encore jouer avec nous. Je pense qu’il veut rester", a déclaré le capitaine parisien.

Lire aussi : Ibra rayonne, Paris cartonne contre Reims

Blanc plus mutique

Le Brésilien a salué la prestation de l'attaquant qui est "toujours incroyable". Lui aussi se demande ce que va faire Ibra dont le contrat touche à sa fin en juin. Depuis de longs mois, la tendance est à un départ vers une destination exotique (MLS). Mais les dernières sorties du Suédois et son niveau de jeu depuis quelques semaines prouvent qu'Ibrahimovic est très impliqué dans cette saison. Et Laurent Blanc en a bien conscience. L'entraîneur parisien lui a maintenu sa confiance quand son début de saison posait question. Et depuis que Zlatan est redevenu "Ibra", Blanc ne s'en passe plus. Depuis le premier janvier, le Suédois a disputé 13 des 14 matches du PSG. L'entraîneur l'assure, Ibrahimovic est "indispensable pour (leur) philosophie de jeu". C'est sans doute pour cela qu'il s'agace quand on lui parle du futur du joueur. Samedi, le "Président" a botté en touche. "Il est dans une forme éblouissante, qu'il reste comme ça, voilà". Blanc sait le vide que laisserait le Suédois.

Le garder ou signer une grosse-star?

Du côté de Doha, on suit le dossier de près évidemment. L'Equipe assure que les négociations entre les deux parties débuteront après le match retour contre Chelsea prévu le 9 mars. Chez QSI, on sait ce que Ibra a apporté au club : une renommée internationale, un nouveau standing qui a permis de mettre le PSG au sommet du foot européen et d'attirer des stars, un dépoussiérage du palmarès. Le laisser partir serait la solution la plus logique. Car QSI doit débloquer de l'argent et surtout une place dans l'effectif pour une star internationale. Neymar, Ronaldo, Robert Lewandowski... Quelle que soit la star choisie par le PSG, la cohabitation avec le Suédois parait difficile. Edinson Cavani en est l'exemple criant. L'issue du problème dépend de Doha, de Zlatan et aussi du PSG. Car Thiago Silva a lancé une dernière hypothèse ce samedi : en cas de victoire en C1, Zlatan pourrait partir de lui-même, sur un triomphe dans une compétition où il n'aura jamais vraiment brillé sur la durée. "Si on gagne la Ligue des champions, ce n'est pas sûr (qu'Ibra reste, ndlr)"... a laissé entendre Silva. Ça serait une sortie par la grande porte, encore plus grande que pour Lavezzi.