Zlatan Ibrahimovic retour PSG 112014
Zlatan Ibrahimovic de retour avec le PSG | FRANCK FIFE / AFP

Zlatan Ibrahimovic avait une grosse faim

Publié le , modifié le

Outre la victoire sur Marseille 2-0 en clôture de la 13e journée de Ligue 1, le PSG a enregistré une autre bonne nouvelle : le retour de Zlatan Ibrahimovic. Le Suédois a joué une petite demi-heure avec un plaisir certain et un apétit d'ogre.

Le grand brun avec des chaussures noires est bien de retour. Après avoir tenu en haleine médias et supporters, l'état de santé de Zlatan Ibrahimovic n'est plus à l'ordre du jour. Prudemment mis sur le banc par Laurent Blanc, le Suédois a ciré ses nouvelles "pompes" et rongé son frein pendant plus d'une heure, savourant le match intense entre ses équipiers et des Marseillais très joueurs. Ce n'est qu'après la pause que l'ordre est venu de s'échauffer. Presque une attraction à lui seul au moment où le match a un peu baissé de rythme. Ces sept semaines d'arrêt à cause d'une blessure au talon gauche ont donc pris fin à la 66e minute pour une 100e apparition sous le maillot parisien.

La 100e de Zlatan

Encore plus que d'habitude, "Zlatan" a décroché très loin de sa zone pour toucher le ballon, sevré qu'il était de compétition. Pour un peu, il aurait pris la place de Cabaye dans l'entre-jeu... Mais l'attaquant parisien ne serait pas ce qu'il est sans ses actions offensives et ses coups de sang. Devant le but, il s'est d'abord signalé par un retourné dans le dos d'un défenseur marseillais (82e). Plus inspiré, il a surtout lancé Aurier sur la droite pour le deuxième but du PSG.

En concurrence avec Cavani

Les Phocéens abattus, Ibrahimovic s'est régalé en participant aux grandes chevauchées de son équipe. Malgré une grosse envie de marquer et quelques regards assassins envers des coéquipiers maladroits dans la dernière passe, il n'a lui pas manqué de servir Pastore d'une louche (87e). En revanche, ses frappes ont manqué de puissance pour battre Mandanda. Un retour gagnant malgré tout. Dommage pour Cavani qui a enfin trouvé le rythme en attaque.

francetv sport @francetvsport