Xavier Giocanti à la place de Vincent Labrune, l'OM dément

Xavier Giocanti à la place de Vincent Labrune, l'OM dément

Publié le , modifié le

L'homme d'affaires marseillais Xavier Giocanti est pressenti pour être le nouveau président de l'Olympique de Marseille. Le club phocéen qui connaît une saison difficile pourrait s'en remettre à ce spécialiste du conseil en patrimoine et défiscalisation, annonce L'Equipe mardi. En marge de la mise à l'écart de l'entraîneur espagnol Michel, Margarita Louis-Dreyfus a démenti "catégoriquement" cette information.

L'Olympique de Marseille n'en finit plus d'alimenter les médias. Un puits sans fin, un peu comme les mauvais résultats du club actuellement. Ce matin, L'Equipe faisait sa Une sur l'homme d'affaires Xavier Giocanti, pressenti pour prendre le poste de président de l'OM à la place de Vincent Labrune. Une nomination qui doit arriver "dans les jours ou les semaines qui viennent", selon le quotidien sportif. "Cet homme d'affaires, spécialisé aujourd'hui dans le conseil en patrimoine et la défiscalisation, est le compagnon d'une autre grande dame, Christine Lagarde, la directrice générale du Fonds monétaire international", écrit le journal qui précise que l'homme "faut partie de ceux qui murmurent l'oreille de la propriétaire de Marseille".

MLD tacle L'Equipe

Malgré son désintéressement, Giocanti s'activerait pour monter une nouvelle équipe dirigeante susceptible d'agir rapidement, de gérer le recrutement et le départ de nombreux joueurs, mais aussi de composer un staff technique. En attendant un éventuel changement de président, le fusible Michel a sauté dans la matinée. La propriétaire du club Margarita Louis-Dreyfus a profité de cette fenêtre médiatique pour tacler L'Equipe et son information. "Je démens catégoriquement", a infiqué MLD dans un communiqué diffusé sur le site du club. "Je suis très surprise et déçue que la presse se permette de me prêter des annonces sans fondement telles que la nomination de M. Giocanti comme futur président." L'heure est à l'unité avant la demi-finale de Coupe de France à Sochaux. Les divorces interviendront plus tard. 

AFP